Quelles sont les rues commerçantes les plus chères d’Europe ?

Les rues parisiennes du Faubourg Saint-Honoré, Vieille du Temple, Francs-Bourgeois, et rue de la République à Lyon, se positionnent dans le Top 10 des rues commerçantes les plus chères.

L’emplacement physique un élément clé pour le succès d’un commerce

Avec l’essor grandissant du commerce en ligne, l’emplacement des magasins physique est devenu un élément clé pour les entreprises retail. Les commerçants et retailers demandent plus que jamais des locaux bien situés, pour avoir une plus grande visibilité, et augmenter ainsi la possibilité de vendre plus, et rentabiliser les couts élevés des baux commerciaux. Au cours des derniers mois, certaines marques ont entrepris une réorganisation de leurs réseaux de magasins en priorisant la qualité des emplacements avant le nombre de points de vente (moins de présence, mais de meilleurs emplacements).

Le coût par client potentiel (CCP) mesure l’attractivité d’une rue commerçante

TC Group Solutions, grâce à plus de 10.000 senseurs de comptage de trafic piéton installés dans les rues commerçantes des principales villes européennes, a réalisé une étude pour calculer et comparer le « Coût par Client Potentiel » (CCP) de 100 rues commerçantes dans 8 pays d’Europe, basée sur le coût du loyer commercial et du trafic piéton (Clients Potentiels) qui passent devant ces commerces.  Cette donnée permet non seulement de connaître à quel point un magasin est rentable, mais aussi de les comparer avec d’autres emplacements et découvrir des nouvelles rues commerçantes attractives pour le commerce, jusqu’à ce jour inconnues.

3 des rues commerçantes plus chères d’Europe se trouvent à Paris, 1 à Lyon

Dans le classement des 100 rues commerçantes analysées, 30 correspondent à des rues dans des villes françaises de 11 villes différentes : Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Cannes, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse.

Montpellier, en 3ème position des rues commerçantes européennes les plus chères en fonction CCP

La rue Foch à Montpellier, avec un CCP de 1,88 centimes d’euro, est la plus rentable de France, la troisième en Europe.

 

Dans le classement des 100 rues commerçantes analysées, 30 correspondent à des rues dans des villes françaises de 11 villes différentes : Paris, Lyon, Lille, Bordeaux, Cannes, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse.

 

La rue de Rennes, l’artère française la plus fréquentée

La rue de Rennes à Paris est l’artère française la plus fréquentée, avec une moyenne journalière de 8.924 piétons, suivie de la rue du Temple aussi à Paris avec 7.802 piétons journaliers et la rue Foch à Montpellier avec 7.577 clients potentiels qui passent tous les jours devant les vitrines des locaux commerciaux, à une distance maximale de 5 mètres.

© SweetRédaction