Rens Lipsius présente ses œuvres humanit’art made in Zimbabwe

Rens Lipsius

De retour du Zimbabwe, l’artiste Rens Lipsius présente ses oeuvres conçues dans la brousse pour attirer l’attention sur l’urgence de la protection de la nature. Rendez-vous dans son Idéal Artist House n°2.

La brousse, atelier idéal pour préserver l’environnement

Etre à contre courant de ce qui se pratique dans l’art contemporain, cela a toujours été la ligne de conduite de Rens Lipsius. L’artiste protéiforme, connu notamment pour ses « Ideal Artist House » (IAH) , « maison d’artistes idéales » conçues à travers le monde, est parti en janvier dernier, installer son atelier dans la brousse pour contrer le braconnage. « En répondant à l’invitation de Jozef Verbruggen, président d’Untamed Travelling, et de Beks Ndlovu, président de l’African Bush Camps, j’ai pris position comme militant pour attirer l’attention sur l’urgence de la protection de cette nature vierge qui est, hélas, une nature menacée notamment par le braconnage», explique t-il.

6 semaines de travail dans la brousse, 100 études à l’huile

Lorsqu’il évoque son voyage au Zimbabwe au micro de Mysweetimmo, dans son IAH n°2, avant son départ, l’artiste s’interroge sur la façon dont il va créer in situ, en utilisant au maximum les matières locales.

Deux-mois et demi durant, il va peindre à ciel ouvert, utilisant uniquement ses mains et des tissus locaux ! Les fruits de ce travail nomade ? 100 études à l’huile. De retour à Paris, Rens Lipsius décide, sur les conseils de son ami photographe Eric Guglielmi d’en faire des lithographies (numérotées de 1 à 100, et signées par le peintre) et de présenter l’ensemble de sa production made in Zimbabwe dans un livre qui sera remis à chaque acquéreur (Editions GANG).

Artist in the Bush à l’Ideal Artist House n°2

 

Pour découvrir ces œuvres made in Zimbabwe, rendez-vous à l’Idéal Artist House n°2 , à Paris, sur les rives du canal Saint-Martin dès le 30 août.  Paysages, nuages, couchers de soleil, arbres, mammifères ou peintures abstraites, vous y découvrirez une sélection de lithographies qui font l’éloge de la nature, dans un cadre convivial, qui sort de celui des galeries traditionnelles…

Comptez 249 € pour un petit format (30X40 cm), 399 € pour un moyen format (40×65 cm) et 499 € pour un grand format (62X86 cm). Et sachez que la moitié de la somme déboursée sera versée au profit de la Fondation African Bush Camp en soutien à la protection de la faune, l’autre moitié couvrant les coûts de production. Vous avez une âme de collectionneur ? Vous n’excluez pas le coup de coup de foudre intégral ? Pas de panique, Rens Lipsius a même prévu un coffret avec la totalité des lithographies (32X45 cm, tarif sur demande).

On aime : (S’) offrir une œuvre d’art à prix raisonnable tout en faisant une bonne action. Voyager en faisant entrer l’art à la maison. Flaner en solo, en famille ou entre amis dans un cadre convivial à mil  lieues de celui des galeries d’art.

En pratique : Portes ouvertes Noël 2019

Artist in the Bush.Noel 2019. Quand ? Samedi 14 décembre et dimanche 15 décembre de 15h à 19h. Et sur rendez-vous. Où ? Ideal Artist House no.2/ Rens Lipsius Studio. 159 quai de Valmy, 75010 Paris, France.

En pratique : Portes ouvertes Rentrée 2019

Artist in the Bush. Rentrée 2019.  Présentation à Paris. Quand ? samedi 31 août, dimanche 1er septembre, samedi 14 septembre, dimanche 15 septembre de 15h à 19h. Et sur rendez-vous. Où ? Ideal Artist House no.2/ Rens Lipsius Studio. 159 quai de Valmy, 75010 Paris, France. Présentation à Amsterdam. Quand ? Le 6 septembre de 19h à 22h. Où ? Garden Room, Pulitzer Hotel.

 

© mysweetimmo/©Rens Lipsius