Décoration : A la maison aussi, la rentrée est une jungle !

Décoration maison

Quel meilleur moyen d’affronter l’épais nuage gris qu’est la rentrée, que de se construire sa petite cabane, au milieu des bois, écrin de calme et de frais. Rassurez-vous, ce ne sont pas n’importe quelles cabanes que nous propose Archideco pour ce mois de septembre.

Ca y’est, c’est le grand retour dans le métro, les rues bondées, la queue à la boulangerie ou à travers la foule qui a décidé d’emprunter le même trottoir que vous. La rentrée est sans doute le moment de l’année le plus haï. En effet, après le calme et la douceur des vacances sous le soleil, revoilà la grisaille et le béton, pour notre plus grand malheur. Un seul remède à la jungle féroce qu’est la rentrée, transformer votre intérieur en forêt tropicale douce et fraiche, en clairière paisible et abritée. En véritable Robinson, habillez votre cabane dans les arbres à la pointe de la tendance. Ce n’est pas parce qu’on vit dans la forêt que l’on doit refuser le style. Avec Archideco nous avons tout imaginé pour vous. Vous êtes séduit(e) par un meuble et vous voulez le même à la maison ? Nous avons pensé à tout pour vous simplifier la vie… Grâce à nos Sweet’Pastilles animées vous saurez, en un clic, où et à quel prix vous le procurer. Idéal pour votre shopping list !

Ma maison dans ma prairie

Ce salon est le petit pas qui relie l’été, au mois de septembre. Un lien qui transparaît par les baies vitrées, sources de lumière et appel constant vers l’extérieur et les grands espaces mais aussi par les plantes. Elles occupent une bonne place et rafraichissent l’ambiance. Sur le canapé ocre à l’osier tressé difficile de se retenir de s’allonger avec un livre, ou votre agenda, tout dépend du courage dont vous disposez. En tout cas, cette pièce, avec parquet au mur est à la fois une bulle d’air sur le jardin et un cocon dans lequel on s’abrite. Et qu’on ne veut plus quitter.

Offto the wild

Dans ce cas de figure, mon salon est une protection, un refuge sur la nature qui m’entoure de son vert manteau. Au mur des feuilles de toute part mais calfeutrées, imprimées, rien qui n’amène un danger ou une inquiétude. Sur mes fauteuils jaune safran, je vaque à mes occupations tout en laissant parfois mon esprit vagabonder sur les tiges qui m’entourent. Il ne faudrait pas oublier de rêver. Après tout la rentrée c’est aussi fait pour penser aux prochaines vacances, c’est bien connu.

Une Cabane à soi

Ce salon est la cabane parfaite. Le bois clair a quelque chose de rassurant et de très solide en même temps, les murs sont le béton qui protège et de part et d’autre des fleurs et des plantes. Si on lève la tête les suspensions flottent, légères, aériennes et apaisantes. Sur mes coussins couleur mousse je m’assoupis et songe à ce repos bien mérité au milieu de la clairière. En fond je peux presque entendre un ruisseau. Et encore plus loin, la ville qui semble petite, sans défense.

La Source

C’est ici que passe le ruisseau, tranquille et torsadé. Dans ce salon, on peut sentir la fraicheur de la forêt et le calme du vent qui souffle dans les branches d’arbres. Entre le vert d’eau, et le jaune safran, le tout mêlé à l’osier, au bois, et au beige du canapé et de la table, tout est là. La source de ma tranquillité, de mon repos bien mérité, le tout en une seule et même pièce. Ici je me sens plus forte pour affronter la rentrée bien sûr, mais aussi les petits tracas. Ce sont eux les plus sauvages finalement.

Pour retrouver les autres conseils déco, rendez-vous ici !

© Andreane Meslard