Le droit de préemption s’applique-t-il aussi au locataire qui a donné son congé ?

Un locataire qui quitte son logement de lui-même bénéficie-t-il du droit de préemption en cas de vente ? Emmanuelle Jaulneau répond à la question !

Non, la loi du 6 juillet 1989 est d’ailleurs assez claire sur ce point. Elle prévoit bien un droit de préemption pour un locataire, mais uniquement au cas de congé pour vente délivré par le bailleur. Dans le cas où le locataire part librement des lieux, le bailleur peut choisir librement de vendre son bien, de le conserver pour lui, de le remettre en location…

Vous voulez donner congé à votre locataire, et vous souhaitez être au clair avec le droit de préemption ? Écrivez-nous sur hello@mysweetimmo.com !

© Emmanuelle Jaulneau