Quelles seront les tendances déco et rénovation en 2020 ?

À quoi ressembleront les intérieurs en 2020 ? Quelles couleurs ou accessoires déco privilégierons-nous ? Voici 7 tendances décoration et rénovation repérées sur Houzz.fr, la plateforme de référence pour la décoration, l’aménagement et la rénovation.

 La cuisine toujours au top

La cuisine est l’une des pièces les plus rénovée en France* avec une dépense médiane de 7 000 €**, selon la dernière étude Houzz & la maison 2019 réalisée auprès de près de 11 000 répondants ! Cette année nous remarquons la popularité des cuisines noires parmi la communauté Houzz, qui prennent progressivement le pas sur les cuisines blanches, jusque là grandes favorites des Français. En effet, « cuisine noire » figure parmi les 100 termes les plus recherchés sur Houzz.fr en 2019 et sa demande est en hausse de 10%. Le noir s’inscrit dans la tendance chic pour ceux qui souhaitent un style contemporain et élégant.

Le bleu et le vert restent des couleurs intemporelles

Sans surprise, parmi les couleurs qui devraient plaire en 2020, le bleu et le vert restent bien présentes. Un constat que confirment le palmarès des photos les plus sauvegardées dans des dossiers d’idées par les particuliers français sur Houzz en 2019. Ces teintes intemporelles se retrouvent en effet dans absolument toutes les pièces de la maison, que ce soit la chambre, la salle de bains ou la cuisine, et s’inscrivent dans le besoin de nature.

Une attention particulière est donnée aux détails

Les accessoires terminent en beauté et les particuliers en ont de plus en plus conscience. En regardant le top des photos les plus favorites des Français sur Houzz, nous avons observé qu’une attention particulière était portée aux détails. Les robinets se parent par exemple de doré ou des touches de couleurs sont utilisées pour accentuer certains éléments. Les luminaires sont aussi largement utilisés pour donner un peu plus de personnalité à une pièce. En 2018, 66 % des 11 000 propriétaires qui ont participé à l’étude Houzz & la maison 2019 ont déclaré avoir acheté un luminaire comme pièce de déco.

Structurer son espace avec une verrière ou un claustra

Le succès des verrières n’est plus à démontrer. Mais les claustra leur font de plus en plus concurrence et font l’objet d’un véritable engouement de la part des particuliers. Nous avons commencé à voir plusieurs architectes d’intérieur utilisant les claustras ajourés ou des parois vitrées qui permettent de laisser la lumière circuler dans les pièces ouvertes, tout en délimitant les espaces de vie.

Les matières brutes et eco-friendly

La communauté Houzz exprime un désir de retour au naturel et d’authenticité pour 2020. En effet, tout ce qui est éco-friendly est aujourd’hui plus populaire et nombreux sont ceux qui veulent faire des efforts en ce sens. Les matières brutes, tels le cuir, le bois, le rotin, le terrazzo ou le marbre, apportent de la chaleur à une pièce et inspirent le bien-être au quotidien.

Le coin bureau est essentiel

Le “coin bureau” est un terme très recherché sur Houzz et sont volume de recherches à augmenté de 75 % entre 2018 et 2019. Le travail à domicile est de plus en plus répandu alors que de nombreuses entreprises le proposent aujourd’hui à leurs salariés, mais aussi que le statut d’indépendant est de plus en plus choisi. Accueillir un coin bureau dans son home sweet home commence ainsi à devenir très demandé et les particuliers recherchent des solutions pour les petits comme les grands espaces.

Le bois réchauffe les salles de bains

Le bois, une matière souvent utilisée dans toutes les pièces de la maison, s’installe de plus en plus dans la salle de bains. En effet, avec des matériaux en imitation bois, comme le carrelage qui peut imiter le bois à la perfection, nous observons son utilisation de la part des propriétaires et des architectes d’intérieur dans la salle de bains. Permettant de rendre une pièce plus chaleureuse, le bois apporte aussi une touche naturelle à travers des éléments design, un plan vasque par exemple.

*31 % des propriétaires français interrogés ont en effet déclaré y avoir entrepris des travaux.

** Attention, à ne pas confondre avec dépense moyenne : plus de la moitié des répondants a dépensé moins de 7 000 euros et l’autre moitié plus de 7 000 euros.

© SweetRédaction