5 idées de placements qui risquent de vous décevoir

Les Français sont de plus en plus nombreux à chercher des alternatives pour augmenter leur pouvoir d’achat une fois à la retraite. Attention, toutes les idées de placements ne sont pas bonnes à prendre … Le point avec Karl Toussaint du Wast, co-fondateur de Netinvestissement.fr.

Les annonces faites par le Gouvernement autour de la réforme des retraites ont provoqué chez les Français un sentiment d’incertitude quant à la somme perçue une fois l’âge de la retraite atteint. Soucieux de leur avenir, les Français sont de plus en plus nombreux à chercher des alternatives pour augmenter leur pouvoir d’achat une fois à la retraite et à se tourner vers des conseillers en gestion de patrimoine qui enregistrent une forte augmentation de demandes ces derniers mois.

Or, toutes les idées de placements ne sont pas bonnes à prendre. Bien au contraire : certaines risquent fortement de vous décevoir, en rapportant moins que prévu voire vous faire perdre de l’argent. Livre A, fonds euros, actions en bourse… considérés comme valeurs sûres autre fois, leur valeur ne cesse de chuter. Karl Toussaint du Wast, co-fondateur de Netinvestissement.fr fait le point sur les idées de placements qui peuvent s’avérer décevantes.

Les Fonds euro et livret A

Attendus avec des rendements moyens compris entre 1 et 1,5 % les fonds euro ne couvrent même plus l’inflation (une fois l’impôt et la CSG/CRDS payés). Le livret A, quant à lui, végétait à 0,75 % en 2019 et vient de tomber à 0,50 %. Chaque jour, des millions de Français perdent donc littéralement de l’argent (érosion monétaire due à l’inflation) avec leur livret A.

L’immobilier dans Paris

Avec des prix moyens compris entre 10 et 15 000 euros/m² en 2019, acheter de l’immobilier à Paris est devenue un non-sens. Si vous rajoutez à cela le plafonnement des loyers, vous tombez alors sur des rendements bruts (donc avant impôts, charges et autres surprises) compris entre 1 et 2,5% si vous avez acheté le bien en 2019. Compte tenu des impôts, des aléas, des charges et de l’inflation, l’opération est pour le moment négative financièrement.

L’action UBER

L’action UBER qui est au point mort depuis un an (-1,05%). La société a enregistré plus de 12 milliards de dollars de pertes en cinq ans pour un chiffre d’affaires de 11 milliards de dollars.

Les fonds obligations

Les fonds obligations court terme à 3 ans qui n’ont rien rapporté voire même pour certains sont en baisse de -1 à -2% pour la plupart des fonds

Les voitures Tesla

Elles étaient considérées comme des valeurs refuges voire d’investissement au moment de leur sortie. Pourtant, le constructeur américain a annoncé cet été une baisse du prix en moyenne de l’ordre de 10% sur leurs modèles neufs. Celles et ceux qui venaient tout juste d’acheter une Tesla viennent de se faire concurrencer par le constructeur…

Karl Toussaint du Wast est fondateur de Netinvestissement.fr, marketplace de placements grand public spécialisée dans la défiscalisation immobilière (Pinel, Malraux, Girardin, etc.) et les placements financiers (assurance vie, SCPI, FCPI, etc.). Netinvestissement réalise +60 % de croissance organique chaque année depuis 4 années consécutives sur un marché de la gestion de patrimoine qui, lui-même, fait en moyenne 5 % par an. La PME est passée de 5 à 40 collaborateurs en 3 ans et ils seront bientôt 100 d’ici 12 à 18 mois

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !