IMOP offre un an d’assistance juridique aux propriétaires vendeurs

Laurent Sabouret _ Damien David

L’agence immobilière à prix fixe IMOP offre à tous ses clients propriétaires vendeurs une assistance juridique contre d’éventuelles actions menées par leurs acquéreurs.

12 mois d’assistance juridique gratuite

Une vente immobilière ne devrait faire que des heureux : l’acheteur devient propriétaire de la maison/appartement de ses rêves et le vendeur réalise une transaction. Mais dans les faits, il arrive que l’acquéreur fasse des réclamations après la signature définitive. Elles peuvent concerner la superficie réelle d’un appartement en copropriété, un éventuel vice caché, un supposé défaut d’information… Peu importe que l’acheteur ait tort ou raison : cette situation, toujours stressante, suppose d’avoir de solides connaissances juridiques pour pouvoir se défendre. Or, faire appel à un avocat ou à un autre expert coûte cher !

Dans ce contexte, a décidé de casser les codes de l’immobilier en offrant à ses clients  propriétaires vendant leur bien) une assistance juridique valable 12 mois contre d’éventuelles actions menées par leurs acquéreurs.

Pour une vente immobilière 100% Zen

Depuis le 1er février, IMOP a développé un partenariat avec JURIDICA (filiale du groupe AXA) pour rester aux côtés de ses clients vendeurs un an après la signature de la vente définitive.

« L’assistance juridique que nous intégrons désormais à toutes les transactions effectuées par IMOP permet aux propriétaires de vivre la vente de leur logement en mode “100 % zen”. Elle inclut en effet une assistance par des juristes, une véritable l’expertise, un accompagnement pour tenter de trouver un accord à l’amiable et une couverture des frais juridiques (avocats, etc…)», explique Damien David, co-fondateur d’IMOP. Et de poursuivre : « Cette garantie inédite  totalement gratuite donne accès à une protection juridique et leur frais d’avocat seront remboursés« .

5 situations concrètes prises en charge par l’assistance juridique

Habituellement, une fois la signature définitive actée et leurs honoraires encaissés, les agences immobilières ne proposent plus le moindre service aux propriétaires qui doivent donc se débrouiller seuls, du mieux qu’ils peuvent, si un problème survient.  Cette assistance permet de bénéficier d’une couverture et d’un accompagnement face à tous les recours émanant de tiers actifs durant la vente (l’acheteur, bien sûr, mais aussi le notaire, le diagnostiqueur, les déménageurs, les entrepreneurs….) et  plus largement, contre une procédure de vice caché, engagée par l’acheteur…

Litige avec l’acquéreur :  Suite à la vente de son appartement, le vendeur est contacté par l’acheteur pour un problème de tuyauterie dans la salle de bains qui empêche les WC de bien fonctionner. Le vendeur n’est pas au courant car il a récemment fait appel à une entreprise pour rénover la salle de bains. Il peut aussi y avoir d’autres vices cachés : fuite d’eau / travaux récents mal faits / problème structurel découvert après la vente…

Litige avec le diagnostiqueur technique :  Que faire si le diagnostiqueur technique a fait une erreur de métrés ? Il faut savoir que l’acheteur peut demander à bénéficier d’une réduction du prix de vente si l’erreur est supérieure à 5%.

Litige avec l’ancien syndic de copropriété : Savez-vous que, même après la vente du bien, le syndic dispose de 15 jours pour faire opposition au versement du montant de la transaction lorsque le vendeur a une dette envers la copropriété ?

Litige avec la banque : Une situation plus fréquente qu’on ne croit : la banque n’effectue pas les démarches pour solder le prêt-relais, cet emprunt à court-terme, destiné à aider les propriétaires à acquérir un nouveau bien avant la vente du premier.

Litige avec un déménageur : Le déménagement est souvent vécu comme un grand moment d’anxiété. Après la vente d’un appartement ou d’une maison, au-delà du fait de changer de logement, les soucis peuvent se multiplier avec les déménageurs : préjudice d’ordre matériel, service non conforme à ce qui avait été prévu…

« Nous voulons réinventer le métier d’agent immobilier en lui insufflant plus de transparence, de fiabilité et d’accompagnement. IMOP a vraiment à cœur de créer une expérience de vente qui soit positive à tous les niveaux y compris après la vente, moment où traditionnellement les agences immobilières cessent d’accompagner leurs clients », confirme Laurent Sabouret.

© SweetRédaction