Covid-19 : L’académie de médecine fait le point sur les règles d’hygiène à la maison

© mysweetimmo/adobestock

Quelles sont les mesures d’hygiène élémentaires à la maison pour pour se protéger du SARS-CoV-2. Le point avec les nouvelles informations de l’Académie nationale de Médecine.

Que sait-on de la transmission du Covid-19 ?

Transmission par contact direct. Le SARS-CoV-2 (agent de l’infection Covid-19) se transmet principalement par les gouttelettes émises par le nez et la bouche (postillons) lors de la toux, des éternuements, mais aussi lors de la parole, des chants et des cris. Il se transmet aussi par contact direct entre personnes : poignée de main, accolade, embrassade.

Transmission par contact indirect.  Le SARS-CoV-2 (agent de l’infection Covid-19) se transmet aussi secondairement par contact indirect : objets contaminés par une personne infectée.

Le risque de contamination ne disparaît pas lorsqu’on rentre à la maison

L’Académie nationale de médecine rappelle les règles fondamentales d’hygiène à la maison qu’il est indispensable d’observer dans le contexte épidémique actuel, surtout dans les familles avec enfants. Le respect de ces règles réduit considérablement le risque de transmettre ou de contracter le virus au sein de la maisonnée ; il protège aussi de la transmission d’autres virus (grippe, rhume, gastro-entérites…) et de bactéries pathogènes.

Les règles d’hygiène respiratoire

  • Se couvrir la bouche et le nez en cas de toux ou d’éternuement, de préférence avec un mouchoir à usage unique, jeter ce mouchoir immédiatement et se laver immédiatement les mains avant de toucher quoi que ce soit. Si possible, placer une petite poubelle dans chaque pièce pour jeter les mouchoirs utilisés. S’il n’y a pas de mouchoir jetable disponible, tousser ou éternuer dans le pli de son coude.
  • Maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes de la maisonnée lorsqu’elles mangent, parlent, toussent ou éternuent.
  • Éviter de se toucher le visage, le nez, les yeux et la bouche, gestes qui favorisent la transmission des virus respiratoires par les mains contaminées.
  • Aérez le logement en ouvrant les fenêtres au moins 20 minutes le matin et le soir et pendant le ménage.

Un lavage fréquent des mains s’impose

1er réflexe à adopter en rentrant chez soi : se laver les mains ! Pas question d’allumer la lumière, d’ouvrir les portes. Avant de toucher quoi que ce soit, vous filez vous laver les mains. Mais savez-vous vous laver les mains ? Se laver correctement au savon liquide prend 30 secondes. Il convient de bien frotter, sans oublier les ongles, les paumes et l’extérieur des mains, les jointures et les poignets. On les essuie ensuite avec une serviette sèche. Jamais avec une serviette humide !

Quand se laver les mains ?

  • dès que l’on rentre chez soi, en revenant du travail, des courses, des sorties de détente, après avoir évacué les poubelles… ;
  • après avoir toussé ou éternué ;
  • avant de s’occuper d’un enfant, d’une personne âgée ou handicapée ;
  • après chaque passage aux toilettes ;
  • après s’être débarrassé des emballages des courses du jour ;
  • avant de cuisiner et avant les repas.

Comment se laver les mains ?

  • à l’eau et au savon, de préférence savon liquide (qui reste propre dans son flacon, contrairement au savon en pain, surtout quand celui-ci baigne dans une coupelle) ;
  • frictionner les mains pendant au moins 20 secondes ;
  • ne pas oublier le bout des doigts, les espaces interdigitaux, les ongles, les poignets ;
  • rincer abondamment ;
  • sécher avec une serviette propre (à changer très régulièrement) ou un essuie mains à usage unique.

Alternative au lavage des mains : utiliser une solution hydro-alcoolique pour les désinfecter. Les solutions hydro-alcooliques désinfectent mais ne nettoient pas ; elles ne peuvent donc pas remplacer le lavage à l’eau et au savon lorsque les mains sont sales.

Hygiène de l’environnement

Le SARS-CoV-2 est un virus dit « enveloppé », donc fragile, incapable de survivre durablement dans l’environnement. Ce n’est pas l’environnement qui est le principal responsable de la dissémination du virus, mais les contacts entre personnes. La quantité de virus viables et infectieux diminuant rapidement sur des surfaces, les recommandations sont les suivantes :

  1. Provisions apportées dans le logement

Se laver les mains après avoir défait et jeté les emballages des courses du jour.

  1. Surfaces du logement manipulées souvent et par tous (poignées de porte…)

Désinfecter chaque jour avec des lingettes imprégnées d’alcool à 70% ou d’eau de javel diluée (un volume d’eau de Javel pour neuf volumes d’eau).

  1. Téléphones portables, télécommandes, claviers et souris d’ordinateur

Ces objets, manipulés très fréquemment, peuvent être désinfectés avec des lingettes imprégnées d’alcool à 70% (ne pas utiliser de solution hydro-alcoolique qui contient de l’eau oxygénée et de la glycérine, ni d’eau de javel).

  1. Aliments

Bien qu’il n’existe pas d’argument suggérant que la nourriture soit une voie de transmission du SARS-CoV-2, il est prudent de laver les fruits et les légumes, à moins de les cuire ;

  1. Animaux domestiques

Aucune donnée actuelle ne désigne les animaux de compagnie comme vecteurs potentiels du SARS-CoV-2 à l’Homme (cf Communiqué de l’Académie « Animaux de compagnie et Covid19 » mis en ligne le 24 mars).

Toutes ces mesures doivent être expliquées aux enfants d’âge scolaire.

Conservez une température normale chez vous

Certains s’imaginent que les fortes chaleurs tueront le virus. Déjà, on en sait rien … Alors, ils prennent les devants et augmente la température de leur logement. En fait, c’est non seulement inutile mais pire, c’est un facteur aggravant. Les virus profitent des courants d’air chauds qui circulent pour aller d’un individu à l’autre.

En fait, les virus ne craignent pas la chaleur ! Celui de la grippe ne le craint pas en tout cas. S’il disparaît avec l’arrivée des beaux jours, c’est simplement que nous changeons nos habitudes : nous sortons à l’extérieur, de fait, nous vivons moins proches les uns des autres, nous ouvrons les fenêtres, donc nous aérons nos logements …

Fabriquez votre gel hydro-alcoolique naturel

Attention aux recettes sur Internet ! Fiez-vous plutôt à la recette recommandée par l’Organisation mondiale de la santé. Voici les ingrédients pour 1 litre de solution :

  • Mélangez 833,3 ml d’éthanol (alcool à 90°)
  • 14,5 ml de glycérol (ou glycérine)
  • 41,7 ml de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée).
  • Ajoutez-y de l’eau bouillie refroidie jusqu’à obtenir 1 litre.
  • Attention, n’utilisez pas les flacons remplis avant les trois jours.

Rangez et nettoyez votre appartement

Pour lutter contre les virus, un peu de rangement et de nettoyage s’impose dans nos maisons ! Inutile pour autant de vous jeter sur l’eau de javel. Et de vous intoxiquer. Le vinaigre blanc ou le savon noir font très bien l’affaire. En revanche, pensez à bien désinfecter votre smartphone, les télécommandes, les interrupteurs, les poignées de porte, du frigidaire … Aérez régulièrement votre logement. 10 minutes matin et soir chaque pièce.

 

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !