« Conversation dans VOTRE salon #2 » avec Thibault Guillaume, VitrineMedia

Pour ce deuxième épisode de notre rendez-vous « Conversation dans VOTRE salon », nous vous proposons de rejoindre, dans son salon, co-fondateur de VitrineMedia, Thibault Guillaume au coin du feu à Montpellier.

Conversation dans VOTRE Salon* #2

Thibault Guillaume, co-fondateur de VitrineMedia, est confiné à Montpellier chez lui. Dans son salon flambe un beau feu de cheminée. Il ne le regrette pas car il aime cette ville, « C’est un bel endroit, on y vit bien. » Et il ajoute : « J’ai la chance d’avoir de l’espace, de pouvoir travailler et de vivre ce confinement dans de bonnes conditions ! » Thibault Guillaume navigue à longueur d’année entre Paris et Montpellier. Il était déjà rentré chez lui à Montpellier lorsqu’il a appris que la France allait être confinée. Il avait prévu le coup, il s’y attendait. Sa 1 ère réaction a été plutôt positive. Ne connaissant pas la durée du confinement, Thibault Guillaume s’est d’abord dit : ça va faire du bien de s’arrêter un peu. « Le business c’est bien mais ça ne s’arrête jamais, explique-t-il. Pouvoir rester à la maison fait du bien. Et être en famille aussi. Je découvre mes deux filles. Je vis avec elles, je leur fait faire leurs devoirs … C’est un plaisir ! »

Sa journée type du confinement

Thibault Guillaume se lève tôt. Il prend le temps de réfléchir, d’écrire, de lire, de répondre aux messages et e-mails qui s’accumulent. Entre 7 et 9h, il prépare sa journée de travail. A 9h, il attaque jusqu’à 18h. « Ce ne sont pas de longues journées mais elles sont très productives, commente-t-il. Je suis moins interrompu ou du
moins différemment. J’accumule les réunions mais elles sont bien préparées. Le confinement permet de s’organiser différemment, plus efficacement. » La pièce dans laquelle il passe le plus de temps ? Son bureau !

Sa réflexion

Le confinement a fait évolué son avis sur le télé-travail et, de son propre aveu,Thibault Guillaume compte bien garder post-confinement un certain nombre de choses qui ont fait leur preuve pendant cette période. « Avant le 17 mars, le télé-travail ne me paraissait pas être une organisation de travail à privilégier, précise-t-il. J’ai changé d’avis. Si on éclaire chacun sur ses missions, si l’on met en place un vrai suivi, le présentiel est moins utile. Il y aura un avant et un après confinement. J’ai pris conscience de beaucoup de choses. Et je piloterai sûrement l’entreprise différemment après cela.»

Sport

S’il aime le changement dans l’entreprise, dans sa vie de tous les jours, Thibault Guillaume est très répétitif dans son organisation. Il fait toujours la même chose. Après sa journée de travail, à 18h, il court autour de chez lui pendant 30 à 45 minutes. Il s’entraîne ensuite sur le practice de golf durant une à deux heures.

Lavage des mains

« Je me lève au moins 7 fois par jour. »

Objet

Comme il travaille beaucoup, il a très peu été chez lui, donc il n’a pas encore investi sa maison et n’a pas d’objet dans son salon auquel il soit particulièrement attaché. « J’espère que le confinement nous aura appris à mieux piloter nos entreprises, à moins éteindre les feux, à mieux nous organiser, à travailler les vrais sujets… Le confinement aura
été pour moi un bon moment mais j’ai hâte de reprendre ! »

Tenue

Thibault Guillaume travaille en chemise chaque jour mais il porte un pantalon de golf et des chaussures de golf. C’est plus décontracté. Et plus efficace. A ses collaborateurs, il n’impose rien.

Hygiène alimentaire

Il fait attention à sa santé et à son alimentation. Grâce à sa femme qui cuisine très bien …

Livre de chevet

Plutôt que de lire, il préfère écouter des livres audios, des conférences … Plus rapide, plus efficace !

Sa chanson

Trois heures vingt (place d’Italie) de Céline Dion.

Pour tout savoir sur Thibault Guillaume, revivez ici le deuxième épisode de « Conversation dans VOTRE salon », avec le co-fondateur et directeur de VitrineMedia.

Nous sommes très heureux de vous présenter notre nouveau rendez-vous : « Conversation dans VOTRE salon ». Alors que le monde entier est confiné, Ariane Artinian s’invite dans le salon des grands acteurs de l’immobilier, pour une conversation en direct et en vidéo sur Facebook, chaque soir à 18h. L’occasion de parler immobilier, mais pas seulement.

Nous vous donnons rendez-vous sur notre page Facebook, chaque soir jusqu’au 10 mai à 18h, pour une nouvelle « Conversation dans VOTRE salon ».

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !