« Conversation dans VOTRE salon #5 » avec Jean Marc Torrollion, président de la FNAIM

Interview confinée et Conversation dans votre Salon #5 avec Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM.

Jean Marc Torrollion, président de la FNAIM, a reçu pendant le confinement Ariane Artinian dans son salon, à Grenoble. L’occasion de le connaître mieux. Extraits choisis.

L’annonce du confinement

Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM, vit au dernier étage, d’un immeuble proche du centre-ville de Grenoble, à proximité de l’une de ses agences immobilières. « J’ai la chance d’avoir une très belle vue », explique-t-il. Comme pour tous les Français, l’annonce du confinement a été un choc. Il était à Tignes le 14 mars dernier lorsque tous les restaurants et la station ont été fermés. « La France du ski s’est arrêtée, explique-t-il. C’est assez particulier d’avoir vécu cela ! »

Une journée type

Au saut du lit, Jean-Marc Torrollion boit beaucoup de café. Il lit ensuite un journal économique et prend le temps de réfléchir. Lorsqu’il n’a pas de visio-conférence dans la foulée, il file à son agence où il passe la matinée. L’après-midi, il la passe chez lui à animer sa Fédération (en télé-travail), à travailler sur les dossiers en cours. Il profite également de ce temps du  confinement pour se former sur des sujets tels que le contentieux  de la copropriété, la fiscalité de la SCI, celle des fonds de commerce, l’intelligence émotionnelle, les réseaux sociaux … « Je ne travaille pas plus qu’avant mais plutôt plus intensément», explique t-il.

Son livre de chevet

Très attaché aux livres d’histoire, le président de la Fnaim aime toutefois des lectures variées. Pendant le confinement, il a choisi de replonger dans notre bonne vieille terre avec « L’écume de la Terre » de Claude Allègre et la genèse de la découverte de la théorie la dérive des continents. «C’est très intéressant, souligne-t-il. Lorsque cette théorie a été évoquée pour la 1ère fois, les scientifiques se sont mobilisés contre elle. Il a fallu 30 ans de combat pour qu’elle s’impose. La vérité d’hier n’est pas la vérité de demain en matière scientifique, c’est évident. » Grand skieur, amoureux de la montagne, Jean-Marc Torrollion est aussi un adepte de la voile. Il s’est donc replongé dans son cours des Glénans pour revoir les fondamentaux. « Après le confinement, j’espère avoir un peu de loisirs ! »

Ses séries

Sur les conseils de ses enfants, Jean-Marc Torrollion s’est abonné à Netflix et, désormais, il regarde des séries : Vicking et Narcos ! « Ce n’est pas inintéressant de voir à quel point, un jour, un Etat peut être faible et comment toute une économie parallèle peut se mettre en place au point de tenir tout un pays.»

Son état d’esprit

« Malheureusement, un membre de ma famille très proche est décédé du Covid. C’est douloureux et, comme beaucoup de Français, je me fais du souci pour l’emploi, plus particulièrement pour ceux de mes enfants. Je ne suis pas le plus à plaindre mais je ne m’attendais pas à ce que le confinement soit si long. C’est pénible ! »

Revivez ici un nouvel épisode de « Conversation dans VOTRE salon », avec Jean Marc Torrollion, président de la FNAIM, qui nous a reçu dans son salon.

Nous sommes très heureux de vous présenter notre nouveau rendez-vous : « Conversation dans VOTRE salon ». Alors que le monde entier est confiné, Ariane Artinian s’invite dans le salon des grands acteurs de l’immobilier, pour une conversation en direct et en vidéo sur Facebook, chaque soir à 18h. L’occasion de parler immobilier, mais pas seulement.Nous vous donnons rendez-vous sur notre page Facebook, chaque soir, pour une nouvelle « Conversation dans VOTRE salon ».

 

© mysweetimmo