« Conversation dans VOTRE salon #11  » avec Antoine Huvé, fondateur de Cherchemonnid.com

Antoine Huvé, fondateur de Cherchemonnid, a reçu Ariane Artinian, non pas dans son salon, mais dans son jardin, au son du chant des oiseaux, pour nous raconter son confinement

Malgré le contexte, Antoine Huvé, fondateur de Cherchemonnid, va bien. Malgré une France çà l’arrêt, l’activité de Cherchermonnid est intense, le digital ayant pris une ampleur phénoménale. Et il ne s’en plaint pas !

Antoine Huvé était à la montage dans les Alpes lorsqu’il a appris l’annonce du confinement. Il ne pensait pas que celui-ci serait aussi strict et restrictif. Il pensait pouvoir quand même profiter des sentiers, marcher, se balader … Que nenni. Il est donc rentré en Normandie lorsque les pistes et les stations ont été fermées. Et il est confiné chez lui, à la campagne, à Pont-l’Evêque. Pour Antoine Huvé, il a peu honte de le dire, le confinement est une agréable surprise. « Je fais partie des gens qui ont la chance d’avoir de l’espace et de l’activité. Chez Cherchemonnid, celle-ci a été maintenue. Nous avions anticipé. Et chez nous, télé-travail fonctionnait déjà. Les outils étaient donc déjà bien rodés. D’un point de vue personnel et professionnel, ça se passe bien. »

Le rituel du matin

Tôt le matin, Antoine Huvé prépare sa journée. Il a souhaité garder un rythme actif pour se sentir opérationnel lorsqu’il enchaîne les réunions en visio-conférence. Puis il prend le temps de petit déjeuner avec ses enfants. « Le 1er bonheur du confinement, c’est de profiter de la famille. Je fais l’école à maison. » Il espère pouvoir garder quelques leçons de ce confinement. Après le 11 mai, promet-il, il tentera de limiter ses déplacements et gardera la visio.

Etat d’esprit

Antoine Huvé n’est pas d’une nature anxieuse. Il respecte les consignes pour protéger sa famille. Il se lave les mains mais n’a pas passé le cap du masque. Il fait attention à ne pas approcher les gens. Il passe le plus clair de son temps dans son bureau. Dans une maison ancienne, il y a du boulot … Tout en bricolant, il pense à son entreprise, à la stratégie… « Ca me vide la tête »

Cuisine

Pour Antoine Huvé, cuisiner est un vrai plaisir. Et il a de la chance, dans son secteur, il y a un nombre incroyable de petits producteurs qui se sont organisés pour ravitailler la région. « En étant à la maison, cuisiner c’est plus facile. » Sa recette ? Poêlée de légumes et viande grillée.

Cheval

Passionné d’équitation et de concours complet, avec les centres équestres fermés, Antoine Huvé ne peut pas monter à cheval actuellement. Marcher ou courir rythme donc son quotidien.

Livre

« La vérité sur l’affaire Harry Quebert » et « La disparition de Stéphanie Mailer » de Joël Dicker. Très absorbant. A lire…

Le confinement

Ce qui manque les contacts ? Les discussions à la volée …

Etre sweet’, c’est quoi ?

Le mot sweet évoque à Antoine Huvé le bien être, la bienveillance …

Musique

Les soirées Live de Matthieu Chedid, sur Deezer. « Un petit moment de grâce très sympa. J’adore cet artiste. » Son titre préféré : La belle étoile.

Revivez ici un nouvel épisode de « Conversation dans VOTRE salon », avec Antoine Huvé, fondateur de Cherchemonnid.com, qui nous a reçu dans son jardin.

 

Nous vous donnons rendez-vous sur notre page Facebook, chaque soir, pour une nouvelle « Conversation dans VOTRE salon ».

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !