3 Français sur 4 rêvaient déjà d’une maison de campagne avant le confinement !

Maison de campagne
© mysweetimmo/adobestock

Selon les résultats d’une étude réalisée par YouGov* pour MeilleursAgents, les Français rêvaient déjà d’une maison de campagne avant le confinement.

Une maison de campagne pour se ressourcer

Envie d’une maison de campagne nichée sous les tilleuls ou les pommiers ? C’est le rêve de 3 Français sur 4. D’ailleurs, 10% d’entre eux ont déjà sauté le pas. Ils souhaitent se mettre au vert pour se ressourcer (67%), être proche de la nature (62%) ou encore, fuir la pollution. Cette dernière raison est fortement plébiscitée par les Franciliens (58%). Sans surprise, le jardin et l’extérieur sont des critères indispensables dans le choix de la maison de campagne.

Avant même le confinement, la proximité était déjà un critère essentiel. Près de la moitié des Français interrogés (46%) souhaitent avoir une maison de campagne à moins de 100 kms de leur résidence principale, afin de pouvoir s’y rendre régulièrement.

Un lieu accessible et pour toutes les envies

Pour profiter de moments conviviaux à la campagne, l’accessibilité du lieu est quant à lui primordial. 41% des Français projettent de s’y rendre tous les week-ends ou presque. La proximité avec leur résidence principale est donc essentielle. 46% des Français souhaitent donc que leur maison de campagne soit située à moins de 100 kilomètres de leur domicile et 16% à moins de 150 kms. Concernant les aménagements, les plus jeunes plébiscitent la convivialité avec l’importance pour eux d’avoir un “beau séjour” (43%) ainsi qu’une piscine pour près d’un tiers d’entre eux (27%). Quant aux plus âgés, la maison de campagne idéale ne doit pas nécessiter d’importants travaux (51% des + 45 ans). La proximité avec les commerces est d’ailleurs un incontournable pour eux (35%).

Le budget moyen d’un coin de paradis ? 170 000 euros

MeilleursAgentsCôté budget, les Français sont prêts à débourser 170 000 € en moyenne pour acquérir leur paradis à la campagne (hors travaux et hors frais de notaire). Pour savoir où prospecter pour ce prix là, Meilleurs Agents a analysé les régions et villages les plus attractifs proches de 4 grandes villes en reprenant les critères les plus importants* pour les Français.   Près de Paris, Le Perche avec le village de Luigny par exemple, Le Gâtinais avec le village médiéval de Yèvre-la-ville, ou encore La Roche Guyon, l’un des plus beaux villages de France se trouvant dans le Vexin. Les Parisiens peuvent par exemple s’offrir une maison de 76 m² avec un jardin à La Roche-Guyon pour 171 000 euros. Pour les Bordelais, direction les Landes avec le village de Mano au cœur de la forêt ou encore Allons où ils peuvent s’acheter une maison de 160 m² avec un grand jardin juxtaposant la forêt pour 165 000 euros. Le Périgord avec ses nombreux villages comme Bourrou est une région qui peut aussi séduire. Près de Lyon, les zones du Vercors, du Livardois ou le Charolais / Beaujolais, rassemblent de nombreux villages attractifs comme Montmirail, Le Brugeron ou Saint-Clément-sur-Guye. A Montmirail, les Lyonnais peuvent s’acheter une maison de 98 m² avec un beau jardin et piscine pour 164 000 euros. Près de Toulouse, où à proximité, il y a de nombreux villages reconnus comme plus beaux de France comme Saint-Géry-Vers dans Le Quercy, le village de Camon dans l’Ariège ou encore Siron proche de Minerve dans le Haut Languedoc restent accessibles. Par exemple, à Camon, on peut s’offrir une maison de 103 m² avec piscine et jardin pour 156 000 €.

Bon à savoir : Au-delà des coûts d’achat, il est essentiel d’anticiper les dépenses annuelles liées à la possession et à l’entretien de la maison. Pour éviter les mauvaises surprises, calculez en amont le montant de la taxe d’habitation, celui de l’impôt foncier variable en fonction des régions et de prévoyez une réserve d’argent dédiée aux frais d’entretien.

 

*Méthodologie de l’étude : Étude Yougov pour Meilleurs Agents réalisée du 05 au 06 mars 2020 sur 1004 personnes représentatives de la population française.

**Méthodologie des villages présélectionnés : grâce à des isochrones (IGN) délimitant des zones géographiques à moins de 150 kilomètres et à moins de 1h30 (pouvant aller jusqu’à 2h si le trafic est dense) de trajet en voiture depuis le centre-ville. N’ont été également gardés que les villages dont le taux de résidences secondaires dépasse 20% (plus de deux fois la moyenne nationale de 9.5%). Les zones et villages finalement sélectionnés dans cette étude l’ont été pour leur proximité à des parcs naturels ou à des points d’intérêts comme les plus beaux villages de France. Enfin, les exemples de biens vendus sont issus de la base DVF.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !