Reims : Le centre ancien classé Site Patrimonial Remarquable

Reims
© adobestock

Un décret du Ministère de la culture paru le 28 mai classe un périmètre du centre-ville de Reims « Site Patrimonial Remarquable » (SPR).

Qu’est-ce qu’un Site Patrimonial Remarquable ?

Les Sites Patrimoniaux Remarquables (SPR) ont été créés par la loi LCAP n° 2016-925 du 7 juillet 2016, relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine.

Un Site Patrimonial Remarquable est défini par un périmètre urbain à l’intérieur duquel la valeur patrimoniale et historique de l’architecture est reconnue.

La ville de Reims s’est dotée d’un premier Site Patrimonial Remarquable (approuvé le 14 novembre 2016) sur l’ensemble du quartier Saint-Nicaise − périmètre des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Avec la reconnaissance du Site Patrimonial Remarquable du centre-ville, Reims, la communauté urbaine du Grand Reims, aux côtés de l’Etat (Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine de la Marne) et avec l’appui de la Région Grand Est, se sont engagés dans un chantier ambitieux dont la vocation est de mieux protéger et valoriser le patrimoine antérieur à la Première Guerre mondiale et issu de la Reconstruction, pour l’essentiel.

Sauvegarde et mise en valeur du centre ancien de Reims

 Un Site Patrimonial Remarquable a pour objectif de protéger et mettre en valeur le patrimoine architectural, urbain et paysager d’un territoire. Il répond à un engagement commun et solidaire entre la Ville et l’État afin de mieux maîtriser l’urbanisation du centre-ville, d’accompagner les évolutions futures et les projets de requalification urbaine (facteurs de dynamisme économique, culturel et touristique), tout en identifiant et en protégeant le patrimoine existant et les constructions remarquables. En un mot, la création d’un Site Patrimonial Remarquable vise à intégrer au mieux l’architecture contemporaine au bâti existant.

Quel est le contour du Site Patrimonial Remarquable du centre-ville de Reims ?

Le périmètre de ce Site Patrimonial Remarquable a été défini sur la base d’une étude historique, archivistique et d’un diagnostic urbain et architectural réalisés entre 2017 et 2019 et présenté pour avis en Conseil municipal et communautaire, puis à la Commission Nationale de l’Architecture et du Patrimoine où il a reçu un avis favorable.

Ce Site Patrimonial Remarquable est situé à la limite de celui de la colline Saint-Nicaise (rues Montlaurent, des Carmes et des Moulins), jusqu’aux Promenades (non incluses car déjà classées) puis des rives du canal de la Vesle jusqu’aux boulevards Lundy, Paix et Pasteur. Ce site sera doté d’un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV).

Le Site Patrimonial Remarquable de Saint-Nicaise et quant à lui est doté d’une Aire de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP).

Et après ? La rédaction du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) 

reimsCette création d’un Site Patrimonial Remarquable est suivie, dans un second temps, par la rédaction d’un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV). Le PSMV est un document d’urbanisme essentiel permettant de définir une politique de préservation et de valorisation du cadre de vie des habitants et de faire rayonner le tourisme et l’économie de la ville en identifiant son patrimoine et en définissant les conditions de sa mise en valeur.

Le PSMV régit l’ensemble des espaces publics ou privés présentant un intérêt patrimonial. Il s’appliquera à l’intérieur du périmètre du Site Patrimonial Remarquable et se substituera aux dispositions règlementaires du Plan Local d’Urbanisme. Dès lors, les travaux et aménagements intérieurs et extérieurs effectués par les résidents, particuliers ou professionnels, et la collectivité elle-même, feront l’objet d’une autorisation préalable nécessitant l’accord de l’Architecte des bâtiments de France afin de conserver une cohérence architecturale.

Plus de 3 500 immeubles, situés à l’intérieur du périmètre du Site Patrimonial Remarquable, seront visités en 2020 et 2021 afin de réaliser un inventaire patrimonial basé sur l’analyse des éléments visibles des immeubles et repérer les décors architecturaux de qualité (vitraux, céramiques, ferronneries, décors de plafonds, etc.) des parties communes et privatives, en concertation avec les propriétaires. Une équipe pluridisciplinaire composée de six personnes (architectes et conservateurs du patrimoine), missionnée par l’État et accréditée par la ville de Reims et le Grand Reims, sera amenée à se rendre en binôme dans chaque immeuble à des fins d’expertise. On estime que 30 % des bâtiments visités feront l’objet de recherches scientifiques plus approfondies, en partenariat avec les services de la Région Grand Est. À l’issue de ces visites sera établi le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur, examiné par la suite en Conseil municipal et communautaire, puis présenté à la Commission Nationale de l’Architecture et du Patrimoine. S’en suivront une réalisation d’enquête publique et une prise de décision ministérielle.

Quel bénéfice pour les Rémoises et les Rémois ?

Rémoises et Rémois bénéficieront d’une connaissance approfondie du patrimoine architectural de leur ville. Soulignons que Reims est la première ville de France à se doter d’un Site Patrimonial Remarquable relatif à un patrimoine datant du 20e siècle. Dès lors, sa mise en valeur rend la ville plus attrayante et unique.

Point important pour les habitants, les travaux effectués dans le périmètre du Site Patrimonial Remarquable seront éligibles aux aides de la Fondation du patrimoine et de la loi Malraux et soumis à défiscalisation.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !