Olivier Alonso et Cédric Lavaud veulent donner plus de force aux agents immobiliers avec le fichier AMEPI

Olivier Alonso et Cedric Lavaud

Après deux mois d’arrêt et des règles sanitaires toujours en vigueur, confier un mandat exclusif à une agence immobilière reste toujours le meilleur moyen de vendre vite et bien mais est aussi le meilleur moyen de se protéger contre virus !

« L’exclusivité est la seule solution de qualité pour l’ensemble des vendeurs et acheteurs français ! », affirme Olivier Alonso, le tout nouveau président du Fichier AMEPI France. Et si Olivier Alonso s’exprime ainsi c’est parce qu’il dirige, avec Cédric Lavaud, le vice-président, depuis le 27 mai le Fichier AMEPI. Alors qu’est-ce que c’est ? L’AMEPI est une association ouverte à tous les agents immobiliers. Adhérer au Fichier AMEPI leur permet de partager leurs mandats exclusifs. L’AMEPI est née en 2009, de la fusion de plusieurs fichiers communs de mandats. C’est un système qui s’inspire de ce qui se fait aux Etats-Unis où l’exclusivité est la règle et où le partage de mandats fonctionne très bien.

Le projet des deux nouveaux dirigeants ?

Faire grossir le Fichier qui compte déjà 4 000 agences adhérentes et faire évoluer l’outil dans la continuité de l’état d’esprit insufflé par les fondateurs. Mais aussi ajouter de la modernité, par le biais des nouvelles technologies, et de l’efficacité dans l’échange des données et le partage des mandats pour donner plus de force aux agents immobiliers !

Votre bien est disponible dans de très nombreuses agences

Lorsqu’ils adhèrent à l’AMEPI, les agents immobiliers mettent donc en commun leurs mandats. Chacun peut vendre le logement d’un de ses confrères s’il a un acheteur. Si vous confiez votre logement à un agent qui fait partie d’une AMEPI locale, le nombre de professionnels immobiliers pouvant proposer votre bien est démultiplier (rassurez-vous : les honoraires ne changent pas). Vous aurez donc un interlocuteur unique pour autant votre bien sera disponible dans de très nombreuses agences autour de chez vous. Inutile donc de brouiller la communication autour de la vente de votre bien avec plusieurs mandats et plusieurs agences.

Les demandes d’intégration au Fichier AMEPI affluent

La crise du Covid-19 qui a été très violente pour le secteur immobilier, puisque tout s’est arrêté durant deux mois, semble donner raison à un système les agents immobiliers ne sont pas isolés dans leur coin. Pour ceux qui l’ont été durant la crise, celle-ci a été encore plus dure. Et la reprise difficile. En revanche, les agents en fichiers partagés ont eu la chance de pouvoir repartir, dès le 11mai, avec des mandats à vendre, disponibles sur une plateforme commune, et ne se sont pas retrouvés dénudés et à sec comme d’autres. Une réalité ne trompe pas : depuis la sortie du Covid-19, les demandes d’intégration au Fichier AMEPI affluent.

« Etre seul, c’est vraiment très compliqué, explique Cédric Lavaud, le vice-président. Le Fichier est à la disposition des agents pour leur permettre de faire plus de ventes et d’assurer la pérennité de leur entreprise. C’est aussi un formidable atout pour le client que d’avoir un professionnel capable de lui proposer une grosse partie des mandats exclusifs de sa ville. Le fichier AMEPI c’est déjà plus de 400 000 mandats vendus.»

Les règles sanitaires sont respectées à la lettre

Avec les mesures sanitaires actuelles, confier la commercialisation de votre bien à une seule agence, donc en exclusivité, présente aussi l’intérêt d’être sûr et certain que les règles sanitaires seront parfaitement respectées durant les visites. Celle-ci se charge de faire pénétrer les acquéreurs potentiels chez vous, équipés de masques et même parfois de gants et sur-chaussures. Vous êtes tranquille !

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !