Location : Les propriétaires loueurs doivent-ils faire face à de plus en plus de tentatives de fraudes ?

© adobestock

97 % des propriétaires ont peur des falsifications de dossiers de location … Et ils ont raison ! L’enquête de Lagenceblue.fr révèle des pratiques frauduleuses en hausse et une fiabilité complexe à obtenir…

Lagenceblue.fr, l’agence immobilière 100% en ligne, a interrogé plus de 2 450 propriétaires afin d’avoir un éclairage factuel et actuel sur les fraudes dans les dossiers de location d’un bien immobilier. Que dit-elle ?

Les faussaires de la peur

La location immobilière n’est pas un long fleuve tranquille. En effet, beaucoup de propriétaires craignent d’être confrontés à des personnes de peu de foi et capables de fournir de faux documents pour accéder à une location. Ainsi, plus de 97 % des propriétaires ont peur des falsifications de dossiers de location.

Des craintes bien réelles

Cette peur est bien loin d’être inconsidérée ou irrationnelle. Dans les faits, 67 % des propriétaires loueurs déclarent avoir déjà décelé ou subis des tentatives de fraudes et de falsifications dans les dossiers transmis par des locataires.

Classement des fraudes détectées

Parmi toutes les possibilités et tentatives de fraudes, certaines pratiques sont très prisées par les locataires peu scrupuleux. Ainsi, les fausses fiches de paie arrivent en tête à 59%, juste devant les faux profils ou situations personnelles à 44 % (faux actes de mariage, etc.). A la troisième place, les fausses cautions enregistrent 41 % et à la quatrième les fausses pièces d’identité à 37 %.

Plus de chance avec une agence

Faire appel à une agence de location semble rassurer de nombreux propriétaires. Ainsi, 59% pensent qu’une agence de location permet de mieux se prémunir contre les tentatives de fraudes dans les dossiers de location.

TOP 5 des dossiers incomplets

A la question « Avez-vous déjà signé un contrat de bail avec un locataire présentant un dossier avec un ou plusieurs documents manquants ? », la plupart des propriétaires répondent malheureusement par l’affirmative. 66 % avouent avoir signé sans avoir de fiche de paie, 51% sans quittance de loyer et 49 % sans copie du contrat de travail ou d’attestation employeur. Enfin, 44 % déclarent souvent manquer de l’avis d’imposition et 21 % d’une pièce d’identité.

Des litiges en augmentation

Si plus de 42 % des propriétaires-bailleurs reconnaissaient avoir eu des litiges avec leurs locataires en 2015 (source PAP), il semble que ce chiffre explose en 2020. Ainsi, 59 % des propriétaires disent avoir déjà été victimes de loyers impayés de la part de leurs locataires. Fort heureusement, 61 % des propriétaires déclarent avoir obtenu gain de cause sur ces impayés.

En manque de relations ?

Seulement 20 % des propriétaires disent avoir de bonnes relations avec leur locataire (9 % de très bonnes et 11 % à peu près). La grande majorité (44 %) avoue que ces relations ne sont pas tellement positives. 13 % vont même jusqu’à les qualifier de pas bonnes du tout et 23 % n’en ont aucune, ni bonnes ni mauvaises.

Des proprios honnêtes ?

Les propriétaires ne sont pas prêts à tout pour gagner plus d’argent. Ainsi, plus de 79 % déclarent qu’ils ne mentiraient pas sur leur bien immobilier dans le but d’augmenter frauduleusement le tarif du loyer. A noter cependant que 7 % le peuvent le faire sans problème et 14 % avec tout de même des craintes.

L’amour sans risque

Les propriétaires ne sont pas très joueurs, et ils ont bien raison. En effet, plus de 66 % d’entre eux préfèrent louer moins cher leur bien immobilier à une personne qui ne représente aucun risque particulier plutôt qu’à un locataire douteux.

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 2 457 propriétaires répartis sur l’ensemble du territoire français, selon la méthode des quotas, durant la période du 9 mars au 26 juin2020. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant plus de 22 456 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !