Lancer sa carrière dans l’immobilier : rejoindre un réseau de mandataires

Réseau mandataires immobiliers
© adobestock

Vous disposez de connaissances sur le monde de l’immobilier et souhaitez vous mettre à votre propre compte en devenant mandataire immobilier ? Pourquoi ne pas rejoindre un réseau de mandataires pour développer votre activité ? Découvrez les avantages qui incombent à ce type d’activité.

Qu’est un mandataire immobilier ?

Un mandataire immobilier travaille de la même manière qu’un agent immobilier, sauf qu’il ne le fait pas en tant qu’employé d’une agence immobilière, mais en tant qu’indépendant. En effet, en sa qualité d’agent commercial, le mandataire immobilier n’est pas lié par un contrat de travail à son mandant. Il est seulement chargé de négocier ou de conclure des contrats :
– de vente,
– d’achat,
– de location,
– de prestations de services,
et ce, au nom et pour le compte d’un ou de plusieurs mandants sauf agences ou entreprises concurrentes.
Contrairement à l’agent immobilier, le mandataire n’a pas besoin de diplôme spécifique pour exercer son activité, car il ne peut pas réaliser des transactions pour son propre compte. Pour renforcer son aptitude professionnelle, il bénéficie néanmoins de formations spécifiques qui lui permettent de mettre à jour ses connaissances sur la législation immobilier en vigueur.

Les missions d’un mandataire immobilier

Le mandataire immobilier assure ainsi les mêmes missions que l’agent immobilier comme la prospection de nouveaux mandats, la proposition des biens immobiliers en vente aux clients potentiels ou encore les visites des biens que possèdent les vendeurs. Il participe aussi aux négociations entre les vendeurs et les acheteurs afin de faire aboutir celles-ci dans l’intérêt des deux parties. Il effectue aussi les formalités administratives nécessaires à la vente et peut accompagner et conseiller tant les vendeurs que les acheteurs au cours des transactions immobilières.
Cependant, ce mandataire n’est pas légalement habilité à rédiger de compromis de vente, cette tâche revenant seulement aux notaires et aux professionnels qui disposent de carte professionnelle.

Le statut d’un mandataire immobilier

Le statut d’un mandataire immobilier se différencie ainsi de celui d’un agent immobilier, car il travaille en tant que micro-entrepreneur et non comme salarié. De ce fait, il doit être inscrit auprès du Registre spécial des Agents commerciaux, car il est considéré comme agent commercial immobilier. Cette inscription officielle lui permet d'effectuer des activités communes à celle d’agent immobilier que ce soit dans la vente ou la location de biens immobiliers, mais en tant que mandataire indépendant.
Il est également chargé de négocier et conclure des contrats pour le compte d’un agent immobilier ou d’une agence immobilière qui, eux, disposent tous deux d’une carte professionnelle attestant de leur statut officiel sur le marché de l’immobilier.

Les intérêts pour un mandataire immobilier de rejoindre un réseau de mandataires

Un réseau de mandataires immobiliers est constitué d’un ensemble de professionnels indépendants qui travaillent en collaboration avec une agence immobilière mère. Rejoindre ce type de réseau vous permet alors de bénéficier d’opportunités commerciales pour développer votre chiffre d’affaires.

En effet, en appartenant à un réseau de mandataires immobiliers, vous gardez l’indépendance propre à votre statut tout en bénéficiant d’un certain nombre d’avantages : vous pourrez par exemple accéder à une formation, un accompagnement, des outils marketing pour développer votre activité mais aussi à une assistance juridique et à la mise à disposition des fichiers clients de l’agence mère. Être mandataire immobilier pour une agence mère vous permet aussi de bénéficier de l’image de marque de celle-ci.

En contrepartie, vous ne réglez qu’une commission mensuelle à cette agence immobilière partenaire. Les rémunérations se font en outre par commission sur les contrats conclus, vous ne vous acquittez d’aucune redevance ni de droit d’entrée. Cette commission s’élève généralement entre 5 et 7% de la valeur de chaque transaction immobilière réalisée.

article partenaire :
Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !