Gestion locative : Imodirect propose un forfait à 24,90 € par mois, sans engagement, quels que soient la surface et le loyer

© adobestock

Comment expliquer à un propriétaire que son budget de gestion explose alors que le travail de l’agence est le même que le loyer soit de 500 € ou de 2 000 € ? C’est cette incohérence qui a poussé Arnaud Hacquart à créer Imodirect, une agence digitale aux tarifs particulièrement compétitifs !

Un prix avantageux et une formule innovante au forfait

Imodirect, agence immobilière 100% en ligne, dédiée à l’activité de recherche de locataire et de gestion locative, a fait le choix de proposer une tarification innovante, tant par le montant que par la définition du prix. Pour trouver son locataire, l’offre commence à 10 € du mètre carré. Pour la gestion locative, c’est un forfait unique, sans engagement, à 24,90 euros par mois, quels que soient la surface et le loyer du bien. Une fois le prix fixé, il ne bouge plus. Le client sait donc ce qui l’attend, sans mauvaises surprises.

« Nous visons l’abolition des tarifs prohibitifs et nous apportons une transparence totale dans la relation agence/propriétaire/locataire, poursuit Arnaud Hacquart, fondateur d’Imodirect. Surtout lorsqu’on sait qu’en terme de gestion, ce n’est pas la taille du logement ou le montant du loyer qui est générateur d’incidents mais des problèmes comme les impayés, la plomberie, l’électricité, etc. Ce qui n’a rien à voir avec le montant du loyer ».

Ce modèle permet à Imodirect de proposer aux propriétaires bailleurs des économies allant de 20% à 80% pour la gestion locative et de 65% pour la recherche de locataire.

Digitale mais humaine …

Si l’agence est 100% en ligne, elle n’est pas pour autant déshumanisée. Certes, par le biais de sa plateforme numérique, depuis la signature électronique du mandat par le propriétaire jusqu’au préavis de départ du locataire, l’agence gère de manière dématérialisée et automatisée 99% des démarches courantes et récurrentes du métier d’agent, et cela, en un temps record et de bout en bout.

Mais parallèlement, Imodirect a constitué un réseau national d’Imoagents© spécialisés. À ce jour, 300 professionnels indépendants ont rejoint le concept. Dans la France entière, y compris les outremers, ils interviennent pour Imodirect afin de réaliser les visites et les états des lieux des biens en location.

Le digital : l’avenir de l’immobilier

Son caractère innovant se traduisait jusque-là par son mode d’organisation et ses tarifs particulièrement compétitifs. La crise sanitaire et le confinement ont accéléré son adoption par les particuliers. L’accélération du rythme de signature de mandats en sortie de confinement consacre le bien fondé du concept. Mais au-delà, c’est une mutation du secteur qui s’opère. Si bien qu’Arnaud Hacquart n’hésite pas à prendre date : « d’ici 5 à 7 ans, le digital attirera 75% du marché immobilier »

Le modèle économique était déjà innovant, le virus a servi d’accélérateur de tendance…

Ces dernières semaines, le confinement a mis en évidence d’autres avantages des prestations à distance. Il est plus facile d’ouvrir une page d’accueil sur internet qu’une porte d’agence. Inversement, « la crise sanitaire liée à la COVID-19 aura un effet booster sur la digitalisation de l’immobilier », affirme Arnaud Hacquart.

Imodirect totalise déjà 1 700 signatures de mandats. Actuellement le rythme de nouveaux mandats dépasse les 100 par mois et connaît une forte accélération, début 2021 Imodirect prévoit plus de 200 nouveaux mandats mensuels. Le parc en gestion va plus que doubler au cours des 12 prochains mois.

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !