Prolongement de la ligne 14 du métro : Avec 5 min de transport en plus, le pouvoir d’achat immobilier est doublé

© adobestock

En travaux depuis 2014, le prolongement nord de la ligne 14 sera effectif ce lundi 14 décembre. La ligne de métro qui s’étendait jusqu’alors d’Olympiades à Saint-Lazare sera désormais prolongée jusqu’à Mairie de Saint-Ouen. Meilleurs Agents analyse l’impact des quatre nouvelles stations sur les prix immobiliers.

Des prix en hausse depuis le début des travaux en 2014

L’arrivée du métro représente une plus-value majeure pour ces quartiers du nord de Paris qui constituaient déjà un marché de report pour les Franciliens. Le Grand Paris a ainsi représenté un pari sur l’avenir, et ce dès l’annonce des travaux de prolongement de la ligne 14 en 2014. Sans surprise, un effet d’anticipation est constaté. Depuis 2015, les prix de l’immobilier ont grimpé aux abords des nouvelles stations :

Tandis que l’ensemble du XVIIe arrondissement a connu une hausse de 29% de ses prix immobiliers depuis 5 ans, on observe :

  • +38,5% à Pont Cardinet
  • +45% à Porte de Clichy

Le département de la Seine-Saint-Denis a connu une hausse de 19,2% de ses prix immobiliers sur la même période, une augmentation qui s’accentue à 44,5% pour la seule ville de Saint-Ouen. Les quartiers proches des nouvelles stations connaissent d’importantes hausses :

  • + 48% à Clichy-Saint-Ouen
  • + 55% à la Mairie de Saint-Ouen Cet effet sur les prix s’accentue à mesure que l’on s’éloigne de la métropole : l’arrivée du métro impacte plus sensiblement les territoires jusqu’alors enclavés et plus difficilement desservis.

“Les variations des prix traduisent un phénomène d’anticipation : les quartiers nouvellement desservis représentaient depuis des années déjà un solide marché de report. L’annonce de l’arrivée de la ligne 14 n’a fait qu’amplifier leur attractivité”, analyse Thomas Lefebvre, directeur scientifique chez Meilleurs Agents.

Nouvelles stations : plus de 5000€/m2 d’écart sur les nouvelles stations de la ligne 14

Le gain de temps que représente l’arrivée du métro offre de nouvelles opportunités pour les Parisiens en quête d’espace. Plus on avance au nord de la ligne 14, plus le prix des logements devient accessible et offre de belles possibilités en termes de pouvoir d’achat immobilier :

  • La station Pont Cardinet, au coeur du 17e arrondissement, présente des prix moyens au-dessus de 10 000 le m2 (11 286€) ;
  • Aux abords du périphérique, comptez 9 487€ le m² station Porte de Clichy et pour un budget de 260 000 €, il est possible d’acheter un appartement de 27 m².
  • Si St Ouen observe une hausse constante de ses prix immobiliers depuis l’annonce des travaux, la ville reste bien en dessous des prix parisiens : 6 757/m² aux alentours de la station Clichy-Saint-Ouen et 6 138€/m² à Mairie de Saint-Ouen. Pour 260 000 €, il est donc possible d’acquérir un appartement de 42 m² au terminus de la ligne, une surface doublée par rapport à un bien situé à Pont Cardinet (23m²), tout en augmentant son temps de trajet de 5 min seulement.

“Il n’est pas trop tard pour investir dans les zones concernées par l’arrivée du métro. Le Grand Paris Express rebat les cartes de l’attractivité territoriale en Ile-de-France, alors même que les Français se déclarent toujours plus nombreux à privilégier l’espace dans leur recherche de biens”, commente Thomas Lefebvre.

Par ailleurs, avec le prolongement, une nouvelle dynamique se dessine pour le marché immobilier autour de la ligne 14 :

  • “Mairie de St Ouen” devient la station où le prix au mètre carré est le plus accessible de la ligne 14 (6 138€/m²) ;
  • Pyramides demeure la station qui observe le prix au mètre carré le plus élevé à 13 446€/m².

Ce qu’il faut retenir

  • Les prix immobiliers aux abords des stations de métro ont fortement augmenté et ce dès le début des travaux en 2014 : une hausse de 46,7% en moyenne y est observée. C’est plus que l’augmentation des prix constatée sur l’ensemble de la ville de Paris (+32,4%) sur la même période ;
  • Si le terminus Mairie de Saint-Ouen reste le quartier le plus accessible (6 138€/ m²), c’est aussi la station qui observe la plus forte variation de prix, avec une augmentation de 55% en 5 ans ;
  • La variation de prix s’accentue à mesure que l’on s’éloigne de Paris : l’effet de l’arrivée du métro est plus sensible dans les villes jusqu’alors plus difficilement desservies ;
  • Le raccourcissement des temps de trajets présente de nouvelles opportunités en termes de pouvoir d’achat immobilier : on observe plus de 5000 €/m² d’écart entre Pont Cardinet et Mairie de Saint-Ouen. Pour le prix d’un 45 m² dans le quartier de la nouvelle station du XVIIe arrondissement parisien, on peut acheter un appartement de 80 m² près du nouveau terminus de la ligne. Or, seules 5 minutes de trajet séparent désormais les deux stations.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo