Immobilier 2021 : Est-ce le moment d’acheter ?

Achat immobilier
© adobestock

Le timing est-il bien choisi pour réaliser votre projet immobilier ? Vaut-il mieux y renoncer ? Pour Bernard Cadeau, la réponse ne fait pas l’ombre d’un doute. Analyse…

2021, l’année des doutes mais..

Après une année aussi imprévisible et chaotique que 2020, on peut aisément comprendre le doute et les interrogations de nos clients : 2021 est-ce le moment d’acheter ? Cela peut aussi valoir pour la vente bien sûr.

Difficile de répondre d’un bloc et de manière péremptoire !

Il y a tout d’abord les projets qui ne peuvent être différés; il faut donc, par définition les mener à bien.

Il faut ensuite distinguer la résidence principale, de la secondaire, ou de l’investissement locatif.

Les records de ventes de 2019 ne seront pas battus en 2020, et l’on peut estimer à moins 15 ou moins 20% la différence, ce qui reste un nombre significatif compte tenu des circonstances.

La construction neuve a hélas, et pour différentes raisons, chuté lourdement et les logements non construits ou non lancés, finiront par manquer. Le durcissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers aura impacté le marché et continuera de le faire.

Mais, on a tendance à l’oublier, les taux d’intérêt sont restés très bas et demeurent un levier particulièrement significatif pour mener à bien son projet d’acquisition.

Nous sommes donc au cœur de ce paradoxe : des taux toujours très bas mais des conditions d’accès plus restrictives.

… renoncer à son projet immobilier serait oublier que le logement est un actif résilient

Faut-il renoncer ? Non car ce serait oublier quelques invariants.

L’immobilier demeure un actif tangible, résilient, non cyclique qui s’apprécie sur le moyen et long terme. Ce n’est pas un actif comme les autres comparativement à des actions ou autres valeurs monétaires. Les courbes le prouvent : quelles que soient les turbulences, l’immobilier retrouve en moins de dix années, ses niveaux antérieurs. D’ailleurs 2020 n’aura pas été l’année de l’effondrement des prix, comme annoncé par quelques cassandres. 2021 verra sans doute un phénomène de plateau, mais ne perdons pas de vue que le contexte global du marché est marqué par une pénurie d’offre locative comme acquisitive.

Enfin, l’épargne en France atteint des niveaux records et il serait utile voire indispensable, qu’elle puisse revenir vers l’économie réelle !

Il faut profiter des taux d’intérêts bas

Si vous souhaitez acquérir votre résidence principale, faites-le en profitant des taux bas, qui le resteront encore. Votre mensualité sera le plus souvent identique (voire inférieure) à un loyer pour un bien comparable. Mobilisez votre épargne, si mal rémunérée, vous la retrouverez bonifiée au moment de la revente !

Si vous souhaitez investir, faites-le. Malgré les restrictions, le levier du crédit demeure un atout majeur dans la constitution d’un patrimoine immobilier, avec la perspective de revenus additionnels au moment de la retraite. N’oubliez pas que la demande est énorme, eu égard au déficit de logements évoqué plus haut ; elle sera plus importante encore si l’on prend en considération les projets d’acquisition non aboutis : il faut toujours se loger d’une manière ou d’une autre !

Il existe un très vaste marché des logements résidentiels à loyers raisonnables, vous devez en profiter. C’est le moment de mobiliser une partie de votre épargne qui sera très largement mieux rémunérée qu’elle ne l’est à la banque !

Alors, oui c’est le moment d’acheter en vous entourant des conseils d’un professionnel.

Bernard Cadeau,Past Président du Réseau Orpi est spécialiste en Immobilier et en logement.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo