Rénovation énergétique : 5 idées reçues sur l’interdiction de changement de chaudière fioul au 1er janvier 2022

Chaudiere
© adobestock

Le 1er janvier 2022 entre en vigueur l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières fioul. Pour les 3,5 millions de foyers directement concernés, les questions qui se posent sont nombreuses et légitimes.

Le 1er janvier 2022 entre en vigueur l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières fioul. Pour les 3,5 millions de foyers directement concernés, les questions qui se posent sont nombreuseset les idées reçues aussi.

Au 1er janvier 2022 je n’aurai plus le droit de me chauffer avec une chaudière au fioul

[Faux]  L’utilisation de sa chaudière fioul reste autorisé. En revanche il ne sera plus possible d’en faire installer une neuve

Au 1er janvier 2022, je ne pourrai plus acheter de fioul pour remplir ma cuve

[Faux]  Les familles pourront continuer à remplir leur cuve au besoin pour leur chaudière existante en 2022 et après.

Au 1er janvier 2022, si ma chaudière fioul tombe en panne, je dois m’en débarrasser

[Faux]  L’interdiction ne concerne pas la réparation des appareils déjà installés. Les interventions techniques éventuelles, tel le changement du brûleur sont possibles, sans contrainte ou obligation de changer sa chaudière.

 Je n’ai pas le gaz, je dois passer à l’électricité. Ma facture va exploser !

[Faux] D’autres alternatives à l’électricité existent comme le granulé de bois. Par ailleurs avec l’installation d’une pompe à chaleur, la facture de chauffage sera en réalité divisée par deux en moyenne.

Installer un nouveau système de chauffage va me coûter des milliers d’euros

[Faux]  Les aides à la rénovation énergétique (MaPrimeRénov’, Prime Effy) peuvent couvrir jusqu’à 90 % du coût du chantier pour les familles très modestes.

 

Abandonner le fioul pour un chauffage efficace et moderne, moins polluant et plus économe

« Changer sa vieille chaudière fioul est un projet qui fait généralement peur, en particulier aux plus modestes, précise Frédéric Utzmann, président d’Effy. Certes les aides à la rénovation énergétique prennent en charge une bonne partie du coût des travaux mais il reste encore un apport personnel de quelques milliers d’euros impossible à avancer pour beaucoup. ». Le reste à charge moyen pour une famille modeste qui change sa chaudière fioul s’élève entre 1500 et 2500 euros.

 

 

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo