Rénovation énergétique et fin des chaudières fioul en 2022 : Effy va lancer la 1ère solution de financement sans avance de frais

© adobestock

Plus qu’un an avant l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières fioul … Effy va lancer la 1ère solution de financement sans avance de frais pour aider les foyers modestes à changer leur chaudière fioul.

Le 1er janvier 2022 doit entrer en vigueur l’interdiction d’installer de nouvelles chaudières fioul. « Certes les aides à la rénovation énergétique prennent en charge une bonne partie du coût des travaux, mais il reste encore un apport personnel de quelques milliers d’euros impossible à avancer pour beaucoup », explique Frédéric Utzmann, président d’Effy. Le reste à charge moyen pour une famille modeste qui change sa chaudière fioul s’élève entre 1500 et 2500 euros.

Pour permettre à ceux qui en ont besoin de ne plus avancer d’argent avant d’avoir réalisé des économies sur leur facture de chauffage, le spécialiste de la rénovation énergétique va mobiliser 5 millions d’euros d’ici le printemps 2021. Objectif : aider les foyers modestes à opter pour un chauffage efficace et moderne,  moins polluant et plus économie sans risque technique ni avance de frais. Effy invite les établissements bancaires à rejoindre son initiative afin de pouvoir massifier ensuite cette solution innovante.

« Je rembourse moins que ce que j’économise », telle est la promesse de la solution de financement Effy qui prévoit outre l’absence de frais pour lancer les travaux :

  • que le montant du prêt à rembourser correspondra au reste à charge du client sur le coût du chantier, après déduction des aides à la rénovation.
  •  que le montant des remboursements sera inférieur aux économies estimées résultant des travaux ;
  • que le le projet soit intégralement piloté et garanti par Effy afin d’assurer la qualité des travaux et l’accès aux différentes aides.

A son lancement, cette solution sera réservée aux travaux d’installation de Pompe à Chaleur Air/Eau réalisés par Effy pour les familles les plus modestes.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !