Gérard Depardieu : Il brade sa villa en Belgique pour 500 000 €

Gérard Depardieu
© Google Maps

La villa de Gérard Depardieu en Belgique a enfin trouvé preneur. Mais l’acteur y laisse quelques plumes : achetée 1,2 million €, affichée à 800 000 € depuis deux ans, elle a finalement été bradée 500 000 €. Vous avez dit fiasco?

Après plus de deux années sur le marché, la maison de Gérard Depardieu à Néchin, village de 2000 habitants au sud de la Belgique, a enfin séduit un acquéreur.  L’interprète de Cyrano de Bergerac n’a pas de quoi se frotter pas les mains pour autant. Il aura dû non seulement s’armer de patience pour la vendre mais faire une croix aussi sur toute perspectives de plus-value. En réalité, il a lmême aissé quelques plumes dans l’affaire !

L’exil pour fuir le fisc

C’est en 2012 que l’acteur français décide de s’exiler pour fuir le fisc et l’arrivée de François Hollande au pouvoir. Il jette son dévolu sur la Belgique et fait l’acquisition de la « White Cloud », une très élégante maison de maître, datant des années 1920 et d’une superficie de près de 350 mètres carrés (avec 6 chambres et autant de salle de bains). Il débourse à l’époque 1,2 million d’euros. Une somme rondelette et, malheureusement, en la revendant, il n’est pas rentré dans ses frais …

Une arrivée en grande pompe

A l’époque, la Belgique est sous le charme : l’acteur révélé en 1974 dans « Les Valseuses » avec Patrick Dewaere est fait citoyen d’honneur. En réalité, la « White Cloud » est transformée en maison d’hôtes et Gérard Depardieu n’y mettra jamais les pieds. L’investissement de l’acteur est une erreur et l’affaire se révèle être un gouffre financier !

Un prix à la baisse

5 ans après avoir son arrivée en grande pompe en Belqique, l’acteur fétiche de Maurice Pialat, Francis Veber, Alain Corneau et Bertrand Blier, décide de mettre sa villa en vente mais, quelques mois plus tard, coup de théâtre, il revient sur sa décision. En 2019, rebelote, le voilà qui retente sa chance. Faute d’acquéreur, il est obligé au bout de deux ans de revoir ses prétentions à la baisse. Proposée finalement à 800 000 €, la « White Cloud » aurait été vendue pour à peine plus de 500 000 € selon la presse belge.

 

 

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !