Crédit immobilier : Utilisez le 3e confinement pour renégocier votre prêt et gagner de l’argent

© adobestock

En avril, les taux proposés par les banques sont très attractifs. Le 3e confinement peut-être l’occasion de réétudier les conditions de son prêt et de gagner de l’argent ! Le point avec le courtier Credixia.

Le rachat de crédit est le genre de décision que l’on repousse à « quand j’aurai le temps » mais aujourd’hui plus d’excuses ! Utilisez ce troisième confinement pour réétudier les conditions de votre prêt et gagner de l’argent. En avril, les taux proposés par les banques sont très attractifs en particuliers pour les meilleurs profils qui peuvent emprunter à moins de 1% sur une durée de 20 ans.

Pourquoi renégocier son prêt immobilier ?

La renégociation d’un prêt immobilier dépend des conditions, de la durée et du taux d’intérêt auquel le prêt a été obtenu. Si vous êtes dans le premier tiers de votre crédit, que le capital restant dû est supérieur à 75 000 € et l’écart de taux est supérieur à 0,7pts, vous êtes éligible au rachat de prêt immobilier !

Dans le cadre d’une renégociation, l’emprunteur a deux options : raccourcir la durée de son crédit immobilier en conservant sa mensualité actuelle, soit réduire sa mensualité pour augmenter son pouvoir d’achat en conservant la durée restante de remboursement du crédit. Dans votre démarche, vous devez vous intéresser à l’assurance emprunteur. En souscrivant une délégation d’assurance, le gain est encore plus important. Et si votre taux est déjà bas, changer uniquement de contrat d’assurance est possible grâce à la loi Hamon ou la Loi Bourquin.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Première étape avant d’entamer une démarche auprès de la concurrence, consulter la banque détentrice du prêt. Un entretien avec votre banquier vous permettra de demander une réévaluation de votre taux d’intérêt. Si le banquier accepte de revoir ses conditions à la baisse, les démarches se feront en direct avec lui sans changer de banque, et sans régler d’indemnité de remboursement anticipé. En cas de refus, le choix le plus judicieux est de faire appel à un courtier. Le courtier démarche et négocie, pour son client, les meilleures conditions de crédit auprès des établissements bancaires concurrents. Le courtier audite les banques et étudie toutes les propositions pour trouver celle qui correspond au projet.

Pour optimiser le gain de votre rachat de crédit, il est conseiller de choisir un courtier avec la double casquette courtier crédit et assurances !

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo