Faire appel à un agent immobilier ? 71% des Français l’envisagent dans le cadre d’un projet de vie !

© adobestock

Selon une étude Harris Interactive pour le réseau Stéphane Plaza immobilier, les Français ont des attentes et des exigences plus importantes à l’heure de choisir leur logement en cette période de post-crise sanitaire. Mais la bonne nouvelle, c’est que la confiance dans les agences se renforce en France …

Critère de choix pour les Français : un accès extérieur !

Les Français montrent toujours un intérêt grandissant vis-à-vis de l’immobilier… Mais les Français sont encore plus exigeants lorsqu’il s’agit de leur habitat en cette année post-Covid. Certains critères ont pris une importance plus grande comme l’accès extérieur, la connexion Internet mais aussi la performance énergétique. En effet, 56% des personnes interrogées déclarent privilégier en priorité un accès extérieur (balcon, terrasse, jardin) ; 53% misent sur la connexion Internet ; et 45% privilégient la performance énergétique de leur bien immobilier. Ces différentes attentes restent prioritaires pour les femmes, les 60 ans et plus, les propriétaires et ceux qui habitent en maison.

Un constat : 1 Français sur 5 est prêt à s’éloigner de son lieu de travail pour une meilleure qualité de vie !

L’étude met en exergue le comportement passé des Français ; fait émerger leur attitude future tout en analysant leur profil, les types de biens privilégiés et leurs projets immobiliers vis-à-vis de la crise sanitaire.

Au cours de ces deux dernières années, 1/3 des Français ont réalisé une action immobilière. Il apparaît également que 41% des Français envisagent à court terme, soit dans les deux prochaines années, d’acheter, de vendre, de louer ou de mettre en location un bien immobilier. Les 25-34 ans et les CSP+ se montrent les plus actifs et les plus dynamiques dans l’immobilier. L’étude démontre également que les résidences secondaires (15%) enregistrent le plus grand nombre de mouvements immobiliers au cours des deux dernières années.

Une question se pose : quel impact la crise sanitaire a-t-elle eu sur les projets immobiliers ? L’influence est non-négligeable compte-tenu de l’investissement que cela représente. En effet, 16% des personnes indiquent clairement que leur projet immobilier est directement lié à la situation sanitaire. Au moment d’acquérir une résidence secondaire, 16% des interrogés ont déclaré avoir été incités par la crise sanitaire afin de pouvoir y résider même hors des vacances.

S’éloigner de son lieu de travail pour bénéficier d’un meilleur confort de vie ? 19% ont confirmé qu’ils étaient largement incités par la situation sanitaire dans leur décision, dont 39% des 25-34 ans et 25% des franciliens.

L’impact de la pandémie sur l’immobilier : 64% des Français souhaitent vivre plus au vert !

L’étude démontre que près de 70% des Français déclarent avoir bien vécu le confinement. Pour 87% d’entre eux, le logement leur est apparu bien adapté. Les plus chanceux sont ceux qui sont allés vivre dans leur résidence secondaire. En revanche, les personnes vivant en appartement ou en Ile de France ont plutôt moins bien vécu cette situation.

Pendant cette période inédite, la localisation du bien immobilier a joué un rôle primordial. Pour près de 9 Français sur 10, la situation géographique était bien adaptée, en particulier pour les seniors et les personnes habitant dans une maison. L’étude montre qu’1 Français sur 6 a changé de logement pendant les confinements, notamment les 25-34 ans. 10% se sont confinés dans un logement provisoire ; tandis que 6% ont déménagé de manière définitive.

Déménager ? 

Passer d’un appartement à une maison est une option privilégiée par 22% des Français, seulement 6% pour le chemin inverse. En cas de déménagement, avoir un jardin individuel ou un balcon/une terrasse fait partie des principaux souhaits.

A l’heure d’envisager une nouvelle vie, une majorité de Français (64%) souhaite s’éloigner de la vie urbaine mais tout en gardant des petits commerces et des espaces verts à proximité. Quasiment la moitié des Français (47%) envisagerait aujourd’hui un changement de cadre de vie, notamment les 25-34 ans, les Franciliens et les catégories supérieures. Les nouvelles aspirations dynamisent les projets et incitent donc au changement de lieu de vie pour un nouveau départ !

L’émergence du télétravail, quelle incidence sur l’immobilier ?

Avec la crise sanitaire, 2 actifs sur 5 ont été amenés à télétravailler dans un logement plutôt bien adapté, pour 78% des actifs. Les exigences de ceux-ci ont évolué, c’est la raison pour laquelle un espace de travail dédié et un bon accès Internet font partis des principaux critères permettant de bien ou de mieux télétravailler.

Faire appel à un agent immobilier ? 71% l’envisagent dans le cadre d’un projet de vie  

La situation sanitaire ne semble avoir que peu d’effet sur l’incitation des Français à se déplacer en agence afin de mener leur projet de vie. En effet, 71% des personnes interrogées ne sont pas inquiètes à l’idée de se rendre en agence pour y rencontrer un professionnel de l’immobilier.

L’étude fait également apparaître que le dynamisme et la largeur d’offre sont toujours des piliers de l’image du réseau Stéphane Plaza Immobilier. Après plus de cinq ans d’existence, le réseau compte aujourd’hui près de 570 agences franchisées sur tout le territoire. De plus en plus reconnu par le grand public, le réseau Stéphane Plaza immobilier devient un acteur incontournable du paysage immobilier. Son ambition est de poursuivre son maillage sur le territoire et d’atteindre les 800 agences.   

*Source : Étude Toluna, réalisée du 19 au 21 septembre 2019, auprès d’un échantillon de 1014 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus, publiée le 7 novembre 2019 dans Challenges.

**Enquête réalisée du 14/09/20 au 27/09/20 par le cabinet Inma StratMarketing SL auprès d’un échantillon de 4500 votants

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !