Location saisonnière : Comment rentabiliser votre maison de vacances en toute tranquillité

Location Maison
© DR

La location de maisons privées attire de plus en plus d’hôtes en quête de vacances dans leur propre “bulle”. Ce qui fait le bonheur des propriétaires de maisons de vacances.

Laisser son appartement / sa maison pendant plusieurs semaines par an ou n’utiliser qu’occasionnellement sa résidence secondaire ? Chaque année, de nombreux propriétaires se retrouvent confrontés à ce dilemme. Une solution simple existe pour tirer avantage de son patrimoine immobilier inoccupé : la location saisonnière.

A l’heure où beaucoup de Français cherchent le moyen de partir en vacances tout en respectant les recommandations gouvernementales, Belvilla, membre du groupe OYO Vacation Homes, deuxième plus grande entreprise mondiale de location de maisons de vacances en nombre d’hébergements, a mené une enquête, après une année 2020 sans précédent dans l’industrie de la location saisonnière, auprès des propriétaires qui lui ont confié leurs biens pour mettre en exergue les avantages qu’ils ont tirés de la location saisonnière. Trois types d’intérêts se démarquent principalement.

Un rendement assuré

Les vacanciers sont de plus en plus à la recherche de lieux intimistes tout en conservant les avantages et les facilités d’une gestion professionnelle. De surcroît, la France étant un pays attractif pour les touristes, nationaux comme étrangers, en mettant en location un bien, il est aisé de trouver preneur. Cette tendance de la location saisonnière n’a fait que croître depuis la crise sanitaire, malgré quelques changements décelés dans le comportement des vacanciers. Avant la COVID-19, la demande était tournée vers des locations à l’international. Depuis la fermeture des frontières, le tourisme local a pris une place prédominante dans l’univers de la location saisonnière. A titre d’exemple, Belvilla a enregistré un très beau score avec une augmentation de l’ordre de 60% pour les réservations de cet été dont une augmentation de 90% de réservations locales. Preuve qu’avec ou sans la crise sanitaire, la demande des Français ne diminue pas.

L’obtention d’un profit financier

Une résidence inhabitée ou une maison secondaire peu utilisée représente un coût qui peut rapidement devenir important. La location permet d’amortir ce coût, notamment en absorbant les charges et de rentabiliser un patrimoine immobilier inoccupé. Deuxième aspect positif et impactant de la location sur un bien immobilier, son entretien. En permettant un usage régulier, le mobilier et les équipements qui s’y trouvent, tels que les radiateurs, le frigo, etc. continuent d’être entretenus.

Un patrimoine immobilier qui s’adapte aux besoins

Avant d’être un bien disponible à la location, ce patrimoine immobilier reste personnel. Belvilla préconise toutefois de mettre un bien en location pour un minimum de quatre semaines durant la haute saison afin de le rentabiliser au mieux. En dehors de ces semaines recommandées, la maison reste à la convenance de ses propriétaires. Tout est fait pour leur simplifier la vie : à titre d’exemple, ce sont les équipes de Belvilla qui gèrent leur planning et qui s’occupent des clients dans un premier temps ; de la prise de contact à la remise des clés, selon si les propriétaires souhaitent s’en occuper ou non, en passant par l’organisation d’un nettoyage professionnel entre chaque nouvelle réservation. C’est également Belvilla qui intervient en cas de problème lors de la location. Toujours selon le sondage effectué auprès des propriétaires faisant appel à Belvilla, une large majorité est satisfaite du nombre de réservations. 77% reconnaissent une amélioration globale sur les moyens de paiement et 79% déclarent être satisfaits de l’accompagnement reçu lors de la mise en location de leur bien.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo