Résidence secondaire : Quel budget pour satisfaire son besoin d’évasion ?

© adobestock

Aujourd’hui, acheter une maison de vacances coûte cher. Les prix dans les stations balnéaires réputées atteignent des records. Mieux vaut privilégier les Côtes de la Manche et la façade atlantique qui offrent des prix encore accessibles, le Luberon et les Alpilles ou encore les abords des régions viticoles !

La crise sanitaire a eu son lot d’effets sur le marché immobilier. Si le prix des appartements en ville a stagné, les maisons ont connu un regain d’intérêt inédit accompagné d’une hausse de leur valeur. Le marché des résidences secondaires n’est pas en reste. Il a retrouvé des couleurs… Aujourd’hui, quel que soit le lieu de séjour, le prix des “maisons de vacances” a augmenté avec toutefois une intensité différente. RealAdvisor fait un zoom sur la situation.

Les résidences secondaires ne sont plus vues comme un coût mais comme un moyen de s’évader 

La crise sanitaire a rebattu les cartes des résidences secondaires. La maison de campagne est désormais vue comme une chance de s’échapper de la ville et de son quotidien.

Le télétravail permet davantage de mobilité. Il est désormais plus aisé de partir se mettre au vert à la campagne même en pleine semaine, analyse Joan Rodriguez, co-fondateur de RealAdvisor. L’appartement en ville n’est pour certains plus qu’une commodité pour pouvoir assurer leur journée en présentiel”.

Cette nouvelle mobilité a évidemment eu un impact sur l’immobilier avec un effet vertueux sur les prix. “On note des hausse de prix sur toutes les zones de séjour, là où les Français aiment se ressourcer”, constate Joan Rodriguez. L’intensité de cette hausse n’est toutefois pas la même selon les régions et selon le type de bien. “La pression sur les maisons qui disposent d’un jardin ou même d’une terrasse pour celles situées en centre-ville est bien évidemment plus forte que sur les appartements. La pression sur les appartements avec extérieur est également plus forte”, analyse Joan Rodriguez. L’extérieur est désormais vu comme une pièce de vie supplémentaire quasiment indispensable.

Où acheter sa résidence secondaire ?

Si dans l’imaginaire les résidences secondaires riment avec bord de mer, des opportunités existent également en campagne ou en montagne. “Les prix dans les stations balnéaires réputées atteignent des records. Il est préférable de viser des communes moins prisées du littoral.

Les Côtes de la Manche et la façade atlantique offrent des prix encore accessibles”, conseille Joan Rodriguez. Il existe aussi des possibilités aux abords des stations et villes prisées des Alpes qui connaissent une pression sans précédent avec un nouvel intérêt pour la montagne l’été. Enfin, l’arrière-pays comme le Luberon et les Alpilles ou encore les abords des régions viticoles constituent des lieux de choix pour acquérir sa résidence secondaire.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !