Rentrée au bureau : Le dress code a-t-il changé avec le Covid ?

Dress Code
© adobestock

Après plus d’un an et demi de travail hybride, nos habitudes en matière de mode ont-elles changé ? En cette rentrée, les Français délaissant-ils le « costard-cravate » et les robes étriquées ? IWG a mené l’enquête …

Alors que des millions d’actifs à travers la France préparent ou entament leur rentrée, une question inattendue mais primordiale refait surface : quelle tenue vestimentaire adopter pour ce retour au bureau ? IWG, le leader mondial des espaces de travail flexible, a mené pour l’occasion une étude dédiée, révélant les attentes des salariés quant à leur garde-robe de demain.

La part belle aux tenues confortables

Cette étude révèle que la question de la tenue vestimentaire est au premier plan des préoccupations pour de nombreux employés, qui souhaitent faire évoluer le style professionnel traditionnel. Après plus d’un an et demi de travail hybride, les habitudes en matière de mode ont changé. Les armoires des Français font la part belle aux tenues confortables, délaissant le « costard-cravate » et les robes étriquées. Plus de la moitié des sondés (59 %) ont déclaré que l’époque des tenues formelles était révolue et 64 % des salariés souhaitent aujourd’hui opter pour des vêtements confortables au bureau. 

Un nouveau dress code semble s’imposer et ne privilégie pas seulement l’allure mais aussi le confort et la durabilité des textiles. Les plus grands couturiers ont intégré cette nouvelle donne et proposent des collections qui conjuguent confort et élégance. Le créateur britannique de renom, Giles Deacon, auparavant directeur de la création de la maison de couture française Ungaro, s’est associé à IWG, pour imaginer une collection en phase avec les nouvelles attentes des professionnels. Plongé au cœur de Londres, dans le centre Spaces de Liverpool Street, il s’inspire de l’effervescence du lieu où flotte un sens de l’entreprenariat authentique. Cet environnement propice, associé à l’étude, a servi de point de départ pour sa collection capsule. 

Consommer moins mais mieux

La manière dont les professionnels consomment la mode évolue également. Le leitmotiv « consommer moins mais mieux » s’applique plus que jamais. En créant sa collection, Giles Deacon l’a mis en pratique : sa capsule IWG x GILES est élaborée à partir de tissus issus de l’agriculture biologique. Elle met en avant des pièces durables, pour inciter les employés à faire des choix plus responsables quant à la sélection de leur garde-robe. Et pour lutter contre les stéréotypes de genres, la collection s’articule autour de trois looks distincts : un masculin, un féminin et un non-binaire. 

On travaille mieux lorsque l’on s’habille comme on veut

La collection répond aussi au souhait des actifs d’exprimer leur personnalité au travail par le biais de leurs choix vestimentaires : 55 % d’entre eux ont déclaré qu’ils travaillaient mieux lorsqu’ils avaient la liberté de s’habiller comme ils le souhaitaient et 40 % qu’ils étaient plus créatifs.

Les Millennials et la génération Z sont particulièrement soucieux de s’exprimer au travail à travers leur garde-robe. Plus de la moitié (51 %) des 18-24 ans déclarent que leurs habits reflètent leur personnalité et 51 % des 25-34 ans ont déclaré que leurs habits expriment leur créativité, soit les pourcentages les plus élevés de tous les groupes d’âge.

Giles Deacon, Créateur de la collection IWG X GILES, a déclaré : « La relation des personnes avec leurs vêtements a sensiblement changé au cours de la pandémie et par conséquent, ce que nous portons au bureau aussi. La collection capsule IWG x GILES a été conçue en pensant au travailleur hybride, en combinant un look élégant et confortable. Chaque couleur et chaque tissu ont été sélectionnés pour que la personne qui les porte se sente heureuse, sereine, confiante et déterminée, quel que soit l’endroit où elle travaille.»

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !