Investissement logement étudiant : À Toulouse, le prix du mètre carré est de 3 526 €

Drimki-toulouse-MySweetImmo
© adobestock

Nombre de transactions, prix moyens au m2 d T1 et T2… DRIMKI, spécialiste de l’estimation immobilière, fait un état des lieux de l’immobilier des villes étudiantes françaises dans lesquelles investir

L’achat de T1 et T2 en hausse à Marseille

La Cité phocéenne est l’une des rares grandes villes étudiantes françaises à noter une augmentation de l’achat de T1 et T2 en 2020 malgré la crise de la Covid-19. On compte respectivement 3138 transactions immobilières d’appartements une pièce et 4752 transactions pour des deux pièces en 2020, contre 2612 ventes de T1 et 3138 ventes de T2 en 2019. Le prix au mètre carré d’un appartement marseillais s’élève à 3 105 €.

Record de transactions à Paris

Malgré une petite baisse, Paris reste la ville étudiante où il y a le plus grand nombre de transactions immobilières avec le prix au mètre carré le plus élevé (10 286 € pour les appartements). On comptabilise ainsi 11837 ventes de T2 et 9132 ventes de T1 en 2020 (contre respectivement 14695 et 11457 transactions en 2019).

Toulouse et Lyon, le duo gagnant

A la première place des villes étudiantes où il fait bon vivre, Toulouse comptabilise 899 ventes de T2 en 2020 (2795 en 2019) et 647 transactions sur des appartements d’une pièce (1986 en 2019) et un prix au mètre carré de 3526 € pour les appartements.

Seconde ville ayant le plus grand nombre d’étudiants (après la capitale), Lyon compte 1446 transactions immobilières pour un T2 et 1145 pour un T1 en 2020 avec un prix au mètre carré de 5199 € pour les appartements.

Baisse des transactions à Lille et Montpellier

Quant à Lille, une des villes françaises accueillant le plus d’étudiants, on note une légère baisse des transactions immobilières : 1543 deux pièces et 1383 appartements d’une pièce vendus en 2020 contre 1816 deux pièces et 1656 une pièce en 2019. Le prix au mètre carré des appartements lillois s’élève à 3 530 €.

Quant à la ville de Montpellier, elle connaît une forte baisse des transactions immobilières avec respectivement 604 biens vendus, T1 et T2 confondus en 2020 contre 2698 en 2019 et un prix au mètre carré de 3064 € pour les appartements.

Pour les autres villes étudiantes, selon le baromètre Drimki, on compte à Bordeaux 1547 deux pièces et 1165 une pièce achetés en 2020 (prix au mètre carré pour un appartement : 4 440 €), 1488 deux pièces et 1093 une pièces vendus à Nantes (prix au mètre carré pour un appartement : 3691 €), 788 appartements T2 et 682 appartements T1 à Rennes (prix au mètre carré pour un appartement : 3882 €), 735 deux pièces et 535 une pièce vendus à Nancy (prix au mètre carré pour un appartement : 2203 €), 722 transactions pour un T2 et 810 pour un T1 à Aix-en-Provence (prix au mètre carré pour un appartement : 4766 €), 716 deux pièces et 530 une pièces achetés à Angers (prix au mètre carré pour un appartement : 2702 €), 423 T2 et 491 T2 vendus à Poitiers (prix au mètre carré pour un appartement : 1890 €) et respectivement 410 et 423 transactions immobilières pour un T2 et un T1 à Grenoble (prix au mètre carré pour un appartement : 2625 €).

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !