Bien choisir son locataire : Le casse-tête de cette rentrée 2021

© adobestock

Pas toujours facile de choisir Son locataire en cette rentrée 2021… Ivan Rambaud, PDG de Protection Loyer, constate une pression plus forte sur les revenus locatif, une incertitude générale due à la crise sanitaire et un marché immobilier locatif en tension. Le point …

Qui aurait pu prévoir une pareille pandémie et comment anticiper ce qui pourra arriver à son locataire l’année prochaine ? C’est dans ce contexte compliqué que les propriétaires doivent choisir le dossier locataire le plus solide afin de se protéger de toute éventualité de loyers impayés. Ivan Rambaud, PDG de Protection Loyer, spécialiste de l’assurance pour les propriétaires depuis plus de 20 ans, fait le point sur cette rentrée 2021.

Une pression plus forte sur les revenus locatifs

La crise sanitaire a impacté les propriétaires qui, pour une grande majorité, comptent sur leurs revenus locatifs pour payer leurs charges ou compléter leur retraite. Si un impayé survient, la situation peut vite virer au cauchemar.

« Un quart des propriétaires ont besoin de leur loyer pour vivre et plus seulement comme supplément à leurs revenus traditionnels. La sécurisation de ces revenus est donc clé, alors que chaque année en France surviennent 160 000 contentieux locatifs pour impayés. Dans cette période de pandémie, l’incertitude est croissante et les propriétaires prennent de plus en plus conscience de l’intérêt de souscrire à une assurance loyers impayés », explique Ivan Rambaud.

Une incertitude générale due à la crise sanitaire

Les locataires ne sont pas à l’abri d’une mauvaise nouvelle et, malheureusement, les années 2020 et 2021 l’ont bien prouvé jusqu’à présent. La pandémie liée au covid-19 a entraîné une crise sanitaire et économique sans précédents et touchant de nombreux foyers.

Les locataires candidats sont impactés dès le dépôt de leur dossier, de manière directe de par la fragilité possible de leur situation professionnelle, mais également de manière indirecte ; car par les temps qui courent, difficile de trouver des cautionnaires qui soient à la hauteur des loyers, ou des proches qui acceptent de s’engager.

Un marché immobilier locatif en tension

Cette rentrée 2021 représente une fois de plus une période clé sur le marché immobilier locatif. Entre les étudiants qui viennent de valider leurs inscriptions dans l’enseignement supérieur, les jeunes travailleurs ou familles qui quittent la capitale pour se mettre au vert, les propriétaires ont l’embarras du choix pour louer leur bien à la rentrée. Des demandes plus nombreuses que les offres, mais qui ne sont pas gage de qualité des dossiers, point essentiel dans les recherches des propriétaires concernés.

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !