Décoration : Pensez « placards » dès le début du projet

Camille Hermand-placards
© adobestock

Belle surface à vendre… sans aucun rangement. L’effet est formidable, mais une fois installés, l’horizon est obscurci par le sac de golf, les chaussures dans l’entrée ou encore la paperasse. Pour mettre en valeur la décoration, pensez vos placards dès le départ. Les conseils de l’architecte Camille Hermand.

« Les rangements doivent être prévus en même temps que le plan global et le plan électrique », explique Camille Hermand

Logique : les prises électriques accompagnent le positionnement des meubles et sont aussi très utiles dans un espace fermé : « Une prise pour recharger son aspirateur dans le placard à balais, une autre cachée dans un meuble pour le micro-ondes dans la cuisine, énumère l’architecte. J’aime aussi beaucoup créer une armoire petit-déjeuner, que l’on ouvre le matin, et où sont disposées les tasses, les confitures, la cafetière et la bouilloire… » 

Dans une chambre, des placards encadrent le lit …

« Cela permet de garder une vue plaisante une fois couché, avec des tableaux et éventuellement un joli meuble », précise l’architecte.

Un dressing séparé ? « Seulement quand il n’empiète pas trop sur la chambre, dans un passage vers la salle de bains par exemple. Il est parfois plus harmonieux d’aménager un mur sur toute la longueur dans la même pièce. » 

Des rangements toute hauteur maximisent la place disponible

Si le couloir des chambres est assez large, en bougeant les cloisons, on peut alterner des armoires donnant sur les chambres et d’autres ouvrant sur le couloir. On peut les imaginer sur-mesure ou demi-mesure, avec des aménagements du commerce et des portes taillées en fonction de la hauteur sous plafond, et de la largeur du mur. On peut aussi insérer des rayonnages apparents. A l’intérieur, tout est fonction des besoins, penderies, étagères, tiroirs, tirettes pour les pantalons, chemises suspendues ou pliées. 

Le sur-mesure : l’idéal

Dans la maison, la moindre place est exploitée pour de petits ou de grands rangements. Le sur-mesure offre toutes les possibilités : placard au-dessus des toilettes pour tenir les médicaments hors de portée des enfants, étagères à chaussures. Peints de la même couleur que les murs, ils se font très discrets. On ajoute des poignées choisies avec soin. On peut ainsi dissimuler avec style toutes les fonctions disgracieuses : ballon d’eau chaude, bien sûr, buanderie dans un couloir, dossiers dans la partie basse d’une bibliothèque, bureau escamotable derrière une paroi coulissante.

Dans l’Haussmannien, quand la sempiternelle “cuisine-au-bout-du-couloir” est transformée en chambre, l’ancienne porte de service peut être conservée en la faisant disparaître derrière la façade du dressing attenant. Ni vu, ni connu…

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo