Bordeaux, Limoges et La Rochelle : Villes les plus attractives de Nouvelle Aquitaine en 2020

Ségur-le-Château
© adobestock

DRIMKI a jeté son dévolu sur la région Nouvelle Aquitaine et dévoile les prix moyens au mètre carré observés par type de bien au cours de l’année passée, ainsi que le nombre de transactions immobilières.

Malgré un contexte sanitaire, économique et social particulier depuis plus d’un an, selon DRIMKI, le spécialiste de l’estimation immobilière, la région Nouvelle Aquitaine n’a subi qu’une petite baisse de transactions immobilières en 2020 par rapport à 2019 puisque l’on compte respectivement 13 3267 et 13 9032 transactions immobilières. 

La Nouvelle Aquitaine, région finalement peu impactée par la pandémie

La Gironde est toujours le département le plus prisé avec 32254 transactions immobilières (34264 en 2019), suivi de la Charente-Maritime qui a connu une petite hausse en 2020 avec 19458 transactions contre 18225 en 2019, tout comme la Corrèze (5672 en 2020 contre 5076 en 2019). La Charente est toujours très demandée et a même doublé son nombre de transactions l’année dernière avec 14052 achats immobiliers contre 7617 en 2019. 

Les huit autres départements de la plus grande région de France connaissant quant à eux une légère baisse des transactions immobilières en 2020 par rapport à 2019 : 8087 pour la Haute-Vienne en 2020 (vs 8 514 en 2019), 8 201 pour la Vienne (vs 9405), 7 280 pour les Deux-Sèvres (vs 7794), 9 315 pour les Pyrénées-Atlantiques (vs 15 685), 8 164 pour le Lot-et-Garonne (vs 8 298), 8 937 pour les Landes (vs 10486), 9 320 pour la Dordogne (vs 10413) et 2 527 pour la Creuse (vs 3 255).

Plus de maisons que d’appartements

En 2020, la Nouvelle Aquitaine comptabilise 36350 transactions immobilières sur des appartements et 9 6917 transactions concernent des maisons. Les appartements de deux pièces ont été les plus prisés en 2020 avec 1 2179 transactions pour ce type de bien, suivi des T3 avec 10129 transactions. 8 appartements de 22 pièces ont été vendus en 2020 en Nouvelle Aquitaine. 3 3537 maisons de 4 pièces ont été vendues au cours de l’année 2020, 2 0347 maisons de 5 pièces et 19 557 maisons de 3 pièces. Dans la région, il y a eu 2 maisons de 24 pièces achetées en 2020. 

Bordeaux, ville la plus attractive, devant Limoges et La Rochelle

Aussi surnommée “la belle endormie”, Bordeaux reste la ville la plus attractive de la région avec 6 020 transactions contre 6 209 en 2019. Limoges arrive toujours en seconde position avec 2 941 transactions immobilières en 2020 (3 060 en 2019). La Rochelle prend la place de Pau et arrive ainsi en troisième position avec 2 352 achats immobiliers (appartements & maisons confondus) en 2020. 

En quatrième place se trouve Angoulême avec 2160 appartements et maisons vendus, puis Poitiers (1855), Pau (1786), Niort (1542), Mérignac (1243), Agen (1066) et Royan (1034).

Les Portes-en-Ré, ville la plus chère de la région

Le prix moyen du m² pour un appartement à Les Portes-en-Ré est de 9290 €. Loix est placée en seconde position avec un prix moyen de 7930€/m² pour un appartement, puis Biarritz avec un prix moyen de 7920 €/m². Soorts-Hossegor, Arcachon et Guéthary ont respectivement un prix moyen au mètre carré de 7700 €, 7600 € et 7440 € pour un appartement, toutes tailles confondues.

Les villes de Saint-Martin-en-Ré, La Flotte et Saint-Jean-de-Luz ont quant à elles un prix moyen au m2 pour un appartement de 6930€. Ars-en-Ré arrive en dernière position du top 10 avec un prix de 6739 €/m².

Concernant les maisons, Les Portes-en-Ré conserve sa place sur la plus haute marche du podium avec un prix moyen de 7900 €/m², suivi de Saint-Martin-en-Ré (7590 €/m²) et Arcachon (7600 €/m²). Guéthary, Loix, Biarritz et La Flotte ont respectivement un prix moyen de 7130 €/m², 7000€/m², 6900 €/m² et 6880 €/m² pour une maison. Le prix moyen au m² pour une maison est de 6470 € à Soorts-Hossegor, 6430 € à Ars-en-Ré et 6200 à Saint-Jean-de-Luz. 

Les premières tendances de 2021

Bien que l’année 2021 ne soit pas encore finie, nous pouvons d’ores-et-déjà avoir une visibilité du bilan qui se dessine pour 2021, notamment en termes de l’évolution des prix sur ces 12 derniers mois.

Au deuxième trimestre 2021, une hausse des prix a été relevée sur une majorité des départements de la Nouvelle Aquitaine : Gironde (+1,8%), Haute-Vienne (+12,4%), Charente (+2%), Corrèze (+9,9%), Landes (+2,7%), Lot-et-Garonne (+3,6%), Pyrénées-Atlantiques (6,4%), Dordogne (+3,9%), Deux-Sèvres (+21,2%), Vienne (+4,2%). Seuls les départements de la Charente-Maritime et de la Creuse notent une légère baisse du prix moyen sur ces 12 derniers mois, respectivement -4,77% et -12,3%.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo