Immobilier Lyon et Villeurbanne : Le rendement locatif a baissé entre 2016 et 2021

Lyon
© adobestock

Les loyers de logements situés à Lyon ou Villeurbanne sont encadrés depuis le 1er novembre. Quelle est l’évolution du rendement locatif à dans ces deux villes depuis 2016 ?Yanport a souhaité faire le point.

Villes dynamiques et souvent classées parmi les villes les plus attractives pour les étudiants, Lyon et la ville limitrophe de Villeurbanne, ont la réputation d’être des villes sûres en termes d’investissement locatif. Avec la mise en place de l’encadrement des loyers effective depuis le 1er novembre 2021, Yanport a souhaité étudier l’évolution du rendement locatif dans ces deux villes depuis 2016. Grâce à son entrepôt de données, l’un des plus conséquents en France sur le marché locatif, Yanport analyse finement la ville des Lumières ainsi que Villeurbanne et l’évolution de leur rendement.

En étudiant l’évolution des prix, Yanport observe une baisse du rendement locatif brut entre 2016 et 2021, passant pour Lyon de 3,7% à 3% et pour Villeurbanne de 4,3% à 3,7% sur cette période. Cette baisse s’explique principalement par une accélération des prix de vente plus importante que celle des loyers.

Des disparités de rendement par typologies de biens

À travers son étude, Yanport met en évidence des différences de rendement en fonction des typologies de biens. À Lyon, des disparités sont ainsi observées en particulier entre les studios d’un côté et les T2 et plus grandes surfaces de l’autre. Ainsi, la baisse du rendement locatif des studios a été moins importante que celle des autres surfaces. En effet, le rendement locatif se situe aujourd’hui autour de 4% pour les studios, alors qu’il était pour ce type de biens à 4,3% en 2016. Les rendements des T2, T3 et T4 se situent autour de 3% en 2021 quand ils étaient de 3,7% en 2016.

Pour Villeurbanne, le rendement locatif est resté relativement stable entre 2016 et 2021 pour les studios, mais il a subi une baisse pour les différentes typologies de biens. Comme à Lyon, le rendement reste plus intéressant pour les petites surfaces et notamment les T1, passant de 4,9% en 2016 à 4,96% aujourd’hui. Yanport observe ainsi que l’écart entre le rendement locatif des petites superficies et celui de la moyenne des autres surfaces a augmenté en 5 ans.

Une baisse de la durée de publication des biens

Avec un marché qui s’est progressivement tendu à Lyon à partir de 2016, les durées de publications des biens en location ont ainsi baissé en conséquence. Les T2 sont les appartements dont la durée de publication est la plus faible aujourd’hui, se situant à 8,5 jours. Pour l’ensemble des surfaces, Yanport observe une baisse progressive de la durée de publication sur la période 2016-2021. Seule exception les 4 pièces et plus dont les durées de publications ont légèrement augmenté depuis 2019.

Concernant Villeurbanne, ce sont les petites surfaces qui ont le moins de vacance locative. En effet, la durée de publication est en moyenne de 9 jours pour les T2. Aussi, les appartements de 4 pièces et plus sont les biens dont la durée de publication est la plus importante.

Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo