DPE : 9 Français sur 10 le considèrent comme un critère de choix important dans l’achat d’un logement

DRIMKI, spécialiste de l’estimation immobilière, s’est penché sur les projets immobiliers des Français dans les 12 prochains mois. Bonne nouvelle : les intentions d’achat progressent mais, attention au DPE, un critère de plus en plus important. Tous les détails …

DPE

© adobestock

 0
Temps de lecture estimé : 4 min

A l’aube de 2022, le marché de l’immobilier est toujours aussi dynamique, bien que ces derniers temps, la crainte de l’éclatement de la bulle immobilière en Europe se faisait ressentir. L’envie des Français d’investir dans la pierre reste inchangée depuis le début de l’année. Les primo-accédants et les investisseurs ont toujours envie de se lancer dans un projet immobilier, et les propriétaires souhaitant vendre pour acheter un nouveau bien immobilier, retrouvent le désir de renouer avec leur projet. Quant au DPE, qui a fait l’objet d’une refonte importante récemment, il constitue un critère de choix décisif dans la prise de décision lors d’un achat immobilier. Ce sont là quelques-uns des enseignements de la 9e vague de l’indicateur DRIMKI, spécialiste de l’estimation immobilière, et BVA, société d’études et de conseils, réalisée fin novembre auprès des Français, afin de connaître leurs projets immobiliers dans les 12 prochains mois.

1 Français sur 6 engagé dans un projet immobilier

La part des Français engagés dans un projet immobilier reste stable, puisque 16% d’entre eux déclarent avoir un projet immobilier dans les 12 prochains mois. Une décision toujours plus marquée chez les cadres (31%) et les moins de 35 ans, qui sont un tiers à se projeter dans une telle démarche dans les 12 prochains mois (32%). Les Franciliens, sont toujours autant à déclarer avoir un projet immobilier dans l’année à venir (21%).

La volonté d’acquérir un premier logement et celle d’acheter un nouveau logement sont au coude à coude

Le souhait des Français de devenir primo-accédants connaît une baisse de 6 points par rapport à août. En effet, 36% des répondants ayant un projet immobilier dans les 12 prochains mois ont pour motivation l’achat d’un premier logement. Parmi ceux qui envisagent l’achat d’un premier logement, 68% ont entre 25 et 34 ans, 37% habitent en province et 52% ont des revenus inférieurs à 2500 €.

A l’inverse, parmi les personnes ayant un projet immobilier, 36% indiquent vouloir vendre leur logement pour en acheter un autre (+6 points par rapport à août dernier). Près de la moitié des répondants qui souhaitent acheter un nouveau logement ont entre 35 et 49 ans et 47% ont un revenu net mensuel supérieur à 3000 €. Les franciliens et les provinciaux sont 35% et 36% à vouloir vendre leur logement pour en acheter un nouveau.

Certains projets, qui avaient été peut-être retardés par la crise sanitaire, sont donc potentiellement à nouveau à l’ordre du jour parmi les propriétaires, ce qui expliquerait que l’envie de vendre pour acheter un nouveau logement devienne aussi importante que l’intention d’achat d’un premier logement.

Investissement et achat d’une résidence secondaire en hausse

L’envie d’investir continue de progresser puisque 18% des répondants souhaitent acheter un bien dans une optique d’investissement (+1 point par rapport à août). Quant au désir d’acheter une résidence secondaire, il avait connu une forte baisse en septembre mais il progresse de nouveau légèrement en novembre (7% ; +2 points).

La performance énergétique, un critère important

Près de 9 Français ayant un projet immobilier sur 10 considèrent le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) comme un critère de choix important et plus d’un tiers (34%) pensent qu’il constitue un élément primordial dans leur décision d’achat. Seuls 10% en font un élément secondaire dans leur prise de décision.

Parmi les Français qui considèrent le DPE comme un critère primordial dans la décision d’achat d’un bien immobilier, 39% ont entre 25 et 34 ans. Plus de la moitié (53%) des interrogés qui estiment que la performance énergétique d’un logement est un critère important mais pas primordial ont un revenu inférieur à 2500€ net par mois et 58% habitent en Ile-de-France.

Depuis février 2020, les intentions d’achat d’un nouveau logement progressent

Tout au long de l’année 2021, le désir des Français pour la pierre n’a pas faibli. Cette ambition est toujours partagée par les plus jeunes qui continuent d’avoir l’envie de se lancer dans un projet immobilier mais également par les Français déjà propriétaires qui souhaitent vendre pour acheter un nouveau logement. La crise sanitaire avait sûrement dû freiner les projets de ces derniers et c’est d’ailleurs la première fois depuis février 2020 que les intentions d’achat d’un nouveau logement progressent et deviennent aussi importantes que les intentions d’achat d’un premier logement, analyse Olivier Colcombet, Président de Digit RE Group et porte-parole de DRIMKI. De plus, les nouvelles normes mises en place pour renforcer le DPE depuis juillet 2021 semblent faire écho à un souhait prononcé des Français de tenir compte de ce diagnostic dans leurs achats immobiliers puisque pour 87% des Français ayant un projet immobilier, la performance énergétique d’un logement est un critère primordial ou important dans la décision d’achat.”

*Étude réalisée par BVA pour DRIMKI (disponible sur demande), du 24 au 25 novembre 2021 sur un échantillon de 901 personnes âgées de 25 ans et plus, issues d’un échantillon global de 1003 personnes représentatif de la population française.