Retard et impayés de loyers : 29% des propriétaires prêts à renoncer à leur investissement locatif

Investissement locatif
© adobestock

Selon une étude publiée par Cautionéo, Jeloue bien et Mon SuperLocataire, 3 propriétaires sur 10 ont dû faire face à des paiements ou des impayés ces derniers mois, et 29% d’entre eux sont prêts à renoncer à l’investissement locatif.

Les startups Cautioneo, Jelouebien et MonSuperLocataire dévoilent une étude exclusive, qui montre que 3 propriétaires sur 10 ont dû faire face à des retards de paiement ou des impayés ces derniers mois. L’étude menée auprès de 500 propriétaires bailleurs qui gèrent seuls leur bien dans toute la France met en lumière les difficultés rencontrées par les bailleurs et l’impact de la crise sanitaire sur la situation financière de certains locataires.

Face à une recrudescence des retards de paiements et impayés de loyers, les propriétaires bailleurs mettent en place des critères de sélection plus rigoureux, quitte à exclure certains profils de locataires. Parmi les sécurités existantes pour se prémunir contre ces risques, le garant est majoritairement plébiscité.

Des propriétaires bailleurs fragilisés par la crise sanitaire du Covid 19

L’étude montre que les propriétaires ont été fragilisés lors de la crise du Covid. En effet, 10,6% d’entre eux ont dû faire face à des impayés de loyer.

Pour limiter ces risques, 68,9% des propriétaires ont choisi de mettre en place une sélection plus rigoureuse des candidats locataires. Pour 35,7% des propriétaires, le principal critère de sélection d’un locataire est le montant de ses revenus; pour 33,9% c’est la fiabilité de son garant et pour 30,8 %, la stabilité de l’emploi du locataire reste un critère déterminant.

Or, la crise sanitaire a fragilisé la situation financière de certains locataires : 21,5% des propriétaires déclarent avoir dû faire face à des retards de paiement. Les démarches de recouvrement sont définies comme complexes par 78,4% des propriétaires, et face à ces problématiques, 29% des sondés envisagent ou ont envisagé d’arrêter simplement l’investissement locatif.

Ce qui rassure les propriétaires bailleurs

Pour se prémunir contre ces risques, 59,6% des propriétaires demandent systématiquement un garant et 27,8% se tournent vers une assurance garantie loyers impayés (GLI). La caution personnelle telle que les parents ou la famille reste le type de garant considéré comme le plus fiable pour 45,2% des propriétaires, suivie par le garant moral comme Visale ou Cautioneo (34,3%) et la  garantie loyers impayés (20,6%).

Parmi les propriétaires bailleurs qui considèrent l’assurance comme la sécurité la plus fiable, 13,3% d’entre eux ne sont malgré tout pas assurés : la GLI est considérée comme trop chère pour 21% des propriétaires, trop compliquée pour 13,9% et 7,9% ignorent si leur locataire est assurable.

Des solutions pour protéger propriétaires et locataires en quelques clics

Pour répondre à ces problématiques, plusieurs entreprises proposent des solutions aux propriétaires. Ainsi, Cautioneo assure directement les locataires pour permettre aux propriétaires de louer sereinement. Autre partenaire de cette étude, MonSuperLocataire valorise les dossiers de candidats locataires pour faciliter leurs démarches et favoriser l’accès au logement. De son côté, Jelouebien propose des services de gestion locative (assurance garantie loyer impayés et propriétaire non-occupant) en ligne à destination des bailleurs et des professionnels de l’immobilier. Accessibles entièrement en ligne, ces solutions permettent aux locataires comme aux propriétaires de se protéger en quelques clics.

“Cette étude nous a permis de faire un état des lieux de l’immobilier locatif après la crise sanitaire et de l’évolution des relations propriétaires-locataires. Le critère de la stabilité de l’emploi reste un critère important alors même que de nombreux Français ont décidé de changer de vie après la crise et de se lancer dans l’entreprenariat et que de plus en plus d’acteurs de l’immobilier garantissent ces profils. L’étude révèle que près de 30% des propriétaires envisagent de cesser l’investissement locatif face aux difficultés rencontrées comme les retards de paiement, impayés, dégradations et démarches de recouvrement laborieuses. C’est la raison d’être de Cautioneo : permettre aux propriétaires de rentabiliser leur bien sereinement en restaurant la confiance entre bailleurs et locataires.”, explique Julien Chenet, PDG de Cautioneo.

L’enquête a été réalisée en ligne par Cautioneo, Jelouebien et MonSuperLocataire auprès de 500 propriétaires bailleurs dans toute la France qui gèrent seuls leur bien.
Voir les commentaires
Je soutiens MySweet'Immo
5318