Maison Sarah Lavoine relooke le restaurant du Lagardère Paris Racing dans l’esprit des clubs house anglais

Le Studio d’Architecture Maison Sarah Lavoine a récemment rénové le restaurant du Lagardère Paris Racing. Situé au cœur du bois de Boulogne, ce lieu de vie de 300 m² se dote désormais d’une coursive permettant aux clients de déjeuner face au jardin et à la piscine.

© ©Francis Amiand

 0
Temps de lecture estimé : 2 min

L’enjeu de ce projet pour le studio d’architecture Maison Sarah Lavoine : tenir compte de l’histoire de ce lieu de vie où les membres se retrouvent pour un verre, un déjeuner et parfois même pour y travailler et réinterpréter les codes du club anglais.

Un cocon contemporain

Véritable centre névralgique du club, le restaurant a été pensé comme un cocon contemporain. Les teintes douces des murs sont relevées par des détails plus identitaires : la blondeur d’un cuir, la chaleur d’un chêne teinté ou encore le vert inhabituel d’un marbre Guatemala verde. Les velours lisses et côtelés répondent à l’inox ou au verre clair et flûté.

Le passepoil blanc des banquettes, les quadrillages muraux ou le motif tartan modernisé sont un clin d’œil assumé à l’univers du tennis.

Retour à la tradition …

La récupération de la coursive a permis d’agrandir l’espace et de gagner en lumière naturelle. Celle-ci permet désormais de déjeuner face au jardin et à la piscine. Le restaurant comporte différents espaces qui se modulent au cours de la journée. En un glissement de porte, la bibliothèque sur mesure permet la privatisation d’une partie du restaurant. Les panneaux de chêne, la moquette moelleuse et les fauteuils enveloppant du salon TV sont une invitation à regarder un match entre amis.