Morgane Guignon (MG Interior Design) : Elle vous déroule le tapis rouge de l’investissement immobilier

Ex-décoratrice dans le cinéma, investisseuse et entrepreneuse, Morgane Guignon (MG Interior Design) aide ses clients à rénover leurs biens d’une manière juste et rentable.

Morgan Guignon

© John Webb / Morgane Guignon, fondatrice de MG Interior Design propose des formations pour apprendre à investir.

 0
Temps de lecture estimé : 4 min

De l’école Boulle à Paris aux études d’architecture à Bruxelles

Du cinéma à l’investissement immobilier, il n’y a parfois qu’un pas. «Je voulais être comédienne ou écrivain », se souvient Morgane Guignon. Finalement à la plume et aux projecteurs, Morgane opte pour une école d’architecture. « En 2006, après mon bac littéraire, j’ai été admise à l’école Boulle à Paris où j’ai suivi une année de mise à niveau. Puis, j’ai passé un BTS d’architecte d’intérieur/agenceur », indique-t-elle. Et de poursuivre : « L’agenceur est comme un architecte d’intérieur à la différence qu’il dessine aussi des plans techniques au millimètre près en intégrant des meubles sur mesure pour aménager des magasins, des restaurants, des hôtels, etc. »

Son BTS en poche, Morgane décide de compléter sa formation par une licence d’architecture d’intérieur et design environnemental à La Cambre, l’Ecole nationale supérieure des arts visuels de Bruxelles. Une fois ses études terminées, elle travaille quelques mois dans un cabinet d’architecture à Monaco avant de s’envoler pour le Brésil. « Un de mes cousins, investisseur immobilier installé là-bas, m’a proposé de le rejoindre pour dessiner une maison qu’il pourrait ensuite vendre à d’autres investisseurs », précise-t-elle. Pour Morgane, l’immersion tant culturelle qu’architecturale est totale. « J’ai notamment été marquée par la facilité avec laquelle les architectes font entrer l’extérieur à l’intérieur des habitations. »

Du cinéma à l’investissement immobilier

A son retour en France, courant 2011, Morgane réalise un de ses rêves : faire du cinéma grâce à un rôle de figurante dans le film Cloclo. « L’ambiance sur un plateau, l’odeur, les gens qui courent dans tous les sens, l’organisation, j’ai adoré ! » A tel point qu’elle décide de s’installer à Paris où, en parallèle de son travail dans un magasin de meubles du Faubourg Saint-Antoine, elle devient chef décoratrice sur des court métrages de jeunes réalisateurs.

« Mon rôle est de proposer des lieux et des décors qui vont correspondre aux scènes imaginées par le réalisateur du film. J’ai rapidement l’opportunité de travailler pour Canal + et je commence à cumuler mes premières heures d’intermittente du spectacle ».

Les projets s’enchainent, les films aussi. Entre décembre 2011 et juillet 2012, Morgane est engagée sur son premier long métrage, L’écume des jours réalisé par Michel Gondry, film qui obtient le César du meilleur décor en 2013. Et puis, en 2016, il y a ce dernier film, La promesse de l’aube d’Eric Barbier qui l’amène à voyager à travers l’Europe pendant neuf mois.

« Après ce film, je pars en vacances dans le Sud de la France où je suis appelée par un producteur qui me propose un poste de chef décorateur. » A 29 ans, Morgane prend ses nouvelles fonctions sans se douter un instant du tournant que va prendre son existence. « Un jour, un des membres de l’équipe avec laquelle je travaille me dit :  » Je connais un investisseur immobilier qui organise un séminaire à Nice, il faut que tu viennes, avec tes compétences ce n’est pas normal que tu n’investisses pas dans l’immobilier. J’assiste donc, en 2018, au premier séminaire de Christopher Wangen. En sortant de là, je n’ai plus qu’une idée en tête : me former et investir ! » Un mois plus tard, Morgane achète deux appartements et crée sa société d’architecte d’intérieur à Nice.

Une femme d’affaires accomplie

Aujourd’hui, à la tête d’une équipe de cinq personnes, partenaire d’une société de rénovation tous corps d’état qui intervient partout en France, Morgane est aussi marchand de biens depuis un an. « Je suis d’ailleurs en train de terminer les travaux sur mon premier immeuble », précise-t-elle. A côté de ça, elle propose deux formations en ligne : la première pour apprendre à investir, la deuxième pour les investisseurs qui veulent optimiser leur rendement grâce à des travaux d’architecture d’intérieur et de décoration. Courant avril, Morgane va aussi lancer le site My shopping list – qui permettra aux personnes ayant un projet d’aménagement de faire leur shopping, décoration et matériaux, en suivant un mood board proposé par son équipe.

Son carburant ? Une alimentation saine et du yoga !

Femmes d’affaires accomplie à l’emploi du temps bien rempli, Morgane a su trouver son équilibre grâce au sport, à une alimentation saine et aux retraites de yoga. « Dernièrement, j’ai eu envie de partager ce qui a fait la différence pour moi dans un séminaire intitulé Business et spiritualité qui se tiendra fin mai. Je me suis associé avec un thérapeute et, pendant quatre jours, nous allons aider les participants à se réaligner et à booster leur business grâce à des outils pratiques. » Un programme pour le moins inspirant.

Pour contacter Morgane Guignon, rendez-vous sur MG Interior Design.