Immobilier Megève : « Des prix élevés certes, mais moins que sur la Côte d’Azur ! », Marion Tanguy

Le village de Megève est une valeur sûre. Chalets et alpages attirent une clientèle familiale en quête d’un cadre de vie ultra privilégié. L’analyse de Marion Tanguy, co-fondatrice de l’agence immobilière Michaël Zingraf Real Estate Megève.

Megeve-Marion-Tanguy-Jean-Christophe-Arnould-MySweetimmo

© DR.Marion Tanguy et Jean-Christophe Arnould

 0
Temps de lecture estimé : 6 min

Le vrai luxe ? Du temps pour les clients

Après plusieurs expériences dans l’immobilier de luxe, notamment à Deauville, Marion Tanguy et son mari, Jean-Christophe Arnould, ont décidé d’ouvrir leurs propres agences immobilières. Assez vite, leur choix se porte sur Michaël Zingraf Real Estate. L’enseigne de prestige implantée essentiellement dans le sud de la France (Cannes, Saint-Tropez, Nice, le Lubéron, les Alpilles), possède 20 agences en propre et se développe en licence de marque : Marseille, Lyon, Megève et l’ile Maurice. « Je suis très fière de représenter sur Lyon et Megève la maison Zingraf, qui est sollicitée en permanence – il y a très peu d’élus – et de la confiance que nous ont accordés Michaël Zingraf, le fondateur, et son fils Heathcliff, en nous choisissant », explique Marion Tanguy.

Un feu d’artifice de ventes à Megève

Marion Tanguy et son mari ouvrent une première agence Michaël Zingraf Real Estate à Lyon en juillet 2021. Une seconde suivra en décembre dernier dans les Alpes : Michaël Zingraf Real Estate Megève. Ils se partagent les rôles et les secteurs, trouvant ainsi « une certaine forme d’équilibre dans le déséquilibre » de leur quotidien. Si la structure de Lyon tarde à décoller, car la concurrence est rude et l’enseigne peu connue dans la capitale des Gaules, celle de Megève, en revanche, fait très rapidement de très belles ventes. A Megève, la clientèle fortunée connaît l’enseigne, très présente sur la Côte d’Azur, puisqu’elle navigue entre le Sud et les Alpes.

« Six mois après l’ouverture, nous avons déjà explosé nos prévisionnels sur l’année 2022 à Megève (plus d’1 million de chiffre d’affaires). En ouvrant l’agence, nous nous attendions à ce que cela marche bien. Nous connaissions le secteur et nous avions déjà des contacts mais cela a dépassé toutes nos espérances. C’est vrai que la notoriété de Michaël Zingraf Real Estate nous a aidé. L’agence de Megève, c’est un feu d’artifice ! Nous avons d’ailleurs réalisé notre 1ère vente le lendemain de l’ouverture. »

A Megève, le manque de neige n’est pas un sujet

Car Megève a un avantage sur les autres stations de ski : elle n’est pas justement qu’une station de ski. C’est un village à la montagne qui vit beaucoup l’été. « Megève, c’est l’art de vivre à la montagne », commente la chef d’entreprise. Et pour cette raison, Megève se porte beaucoup mieux que Val d’Isère ou Courchevel qui ont pâti de la crise en Russie … « A Megève, la manque de neige n’est pas un sujet ! », reprend-elle. Megève attire certes une clientèle fortunée mais aussi beaucoup de touristes, adeptes de la randonnée. Très prisée, très huppée, Megève reste une valeur sûre. Marion Tanguy et son mari s’attendent d’ailleurs à faire un très beau chiffre d’affaires cet été. A l’époque, lorsque Marion y travaillait, elle faisait plus de 40 % de son CA en juillet et août. « En plus, nous avons de très beaux produits à vendre … », ajoute-t-elle.

Depuis le Covid, la montagne a la cote

Le marché de prestige en général et, à Megève particulièrement, se porte très bien car ceux qui ont les moyens d’investir ont été frustrés pendant deux ans. Ils cherchent aujourd’hui à se faire plaisir, à vivre comme s’ils devaient rattraper chaque jour les deux ans « perdus ».

Depuis le Covid, la montagne a particulièrement la cote. Elle attire une nouvelle clientèle. Notamment familiale qui recherche une résidence principale. La raison ? Tous les gens qui peuvent télé-travailler le font et ils choisissent leur nouveau lieu de vie avec soin, privilégiant des destinations où ils se sentent vraiment bien, en pleine nature, et où ils peuvent offrir un cadre exceptionnel à leurs enfants. Et ils sont prêts à faire les allers-retours nécessaires en semaine sur Paris, Londres, Genève … Depuis Megève, tout est très facile. L’aéroport de Genève est à 45 minutes en voiture, on est à Paris, par le train, en deux heures et demie. Depuis Genève, il y a une dizaine d’avions par jour pour Londres. Autre point : à la montagne, les prix sont certes élevés mais néanmoins beaucoup moins que sur la Côte d’Azur. On peut s’offrir un beau chalet pour réunir famille et amis.

Les prix à Megève ? Autour de 10 000 €/m² dans les quartiers prisés

Le secteur du Jaillet est très prisé car plat et synonyme de soleil, avec un accès facile au village mais parfois une vue moins panoramique liée au faible dénivelé. Les prix restent attractifs généralement inférieurs à 10 0000 € du m² rénové sauf pour les chalets. Les remontées mécaniques du Jaillet desservent la seconde partie du domaine skiable souvent à tort méconnue car offrant une agréable diversité en pleine nature, avec de belles virées au pied des sapins jusqu’à la petite station de La Giettaz, et quelques pistes rouges qui raviront les amateurs.

Le quartier de Rochebrune voisin de la benne historique et berceau du ski alpin ravi les inconditionnels, mais aussi les pragmatiques de l’accès au village tout en accédant aux télésièges pour préserver votre bronzage. La proximité des remontées mécaniques élèvera le ticket d’entrée à plus de 10 000 € du m² pour les appartement remis au goût du jour.

Sauf au Mont d’Arbois : 15 000 €/m²

Le Mont d’Arbois reste un must caché synonyme de « happy few » et son exclusivité reste liée à sa démesure, avec un accès direct en altitude à la neige et un panorama naturel grandiose mais des prix souvent comparables au plein centre du village. La grande proximité du village permet d’oublier sa voiture et reste une valeur sure chèrement recherchée, qui attire les familles avec enfants tout comme les investisseurs, avec des prix au m² qui s’envolent au-delà des 15 000 € du m² en cœur de village pour les appartements rénovés et bien plus pour les rares chalets disponibles.

Des opportunités à saisir à Praz-Sur-Arly

Le secteur de Praz-Sur-Arly reste plus abordable car son vaste domaine skiable de « l’espace Diamant » n’est toujours pas relié à celui de sa célèbre rivale de Megève. Un accès en 7 minutes en voiture vous mettra à l’abri des regards et au calme des cimes, d’ailleurs certains grands noms du cinéma apprécient toujours ce parfait refuge ! Donc moins cher pour plus de prestations et la possibilité de chuter sous la barre des 8000 € du m² rafraichi .

La flambée des prix s’étend aux secteurs alentours avec Combloux qui met en avant sa discrétion, avec un parfait balcon sur le Mont Blanc. Bien que son altitude soit moins élevée et donc défavorable à l’enneigement, son accès reste plus rapide et avec des prix encore comparables à Praz.

Merci Marion Tanguy et Jean-Christophe Arnould diregeants des agences immobilières Michaël Zingraf Real Estate d’avoir répondu aux questions de MySweetimmo.  Vous voulez partager votre vision de la conjoncture immobilière dans votre secteur ? Ecrivez-vous : hello@mysweetimmo.com