Immobilier Paris : Comment préserver les atouts d’un appartement haussmannien

Vous vous demandez comment aménager ou réaménager votre (futur) appartement haussmannien ? Suivez les conseils déco d’Alexandra Boussagol.

Appartement Haussmannien

© Alexandra Boussagol

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Moulures au plafond, cheminée en marbre, parquet en chevrons, pièce en enfilade, hauteur sous plafond exceptionnelle… l’appartement Haussmannien au style indissociable de Paris, chic et élégant attire le monde entier. Les conseils de l’architecte d’intérieur Alexandra Boussagol pour l’adapter à nos modes de vies contemporains.

Valoriser les volumes exceptionnels de l’appartement parisien

Entrée d'un appartement haussmannien avec parquet et moulures

Les volumes XXL, la hauteur sous plafond et les larges fenêtres sont les privilèges intrinsèques de l’appartement haussmannien. Dès l’entrée, il est recommandé de repenser les volumes, de concevoir des rangements sur mesure tels qu’une penderie dissimulée ou une console minimaliste afin d’optimiser l’espace.

Associer parquet en chevrons et murs foncés dès l’entrée apporte de l’intimité à cette première pièce et accompagne le regard vers le reste de l’appartement. Vous souhaitez un effet spectaculaire dès l’ouverture de la porte, pensez à poser un papier peint singulier pour habiller ces immenses entrées, ou encore des appliques aux formes souples apportant de la douceur aux lignes rigoureuses.

Les moulures : atout majeur de l’appartement Haussmannien

Comme un écho au parquet ancien, les moulures, les corniches et les rosaces habillent le plafond. Qu’ils se nichent dans les angles, qu’ils courent le long des murs ou qu’ils trônent au-dessus des portes et des fenêtres, qu’ils soient géométriques ou de style Louis XV, ces reliefs sculptés dans du bois ou du plâtre font office de fils conducteurs dans l’appartement Hausmannien.

Gages d’élégance intemporelle, les moulures sont de véritables atouts à conserver et à magnifier. Il suffit parfois de réparer ces éléments de décor ou de les réinstaller.

Parquet massif et pointe de Hongrie

Parquet

Façon Versailles, en point de Hongrie ou à bâton rompu, le parquet massif se décline en une multitude d’agencements. Son aspect authentique fait tout son charme et reste un avantage majeur de l’appartement.Adopter et préserver ces lames de bois avec ses nuances oscillant entre couleur miel et marron profond, c’est insuffler une atmosphère tour à tour sophistiquée, chaleureuse et inimitable à n’importe quelle pièce. Un bon ponçage et une vitrification subtile suffisent souvent à lui redonner sa première jeunesse. Changer quelques lattes, et ce parquet ancien révélera toute sa beauté. La tendance est au vernis mat naturel afin de rendre au chêne sa couleur originelle.

Conserver le miroir haussmannien et son encadrement à l’ancienne

Appartement Haussmannien

La superbe cheminée en marbre typique des salons haussmanniens s’accompagne parfois d’un très beau miroir à moulures. 

Allant parfois jusqu’au plafond, il participe au style  authentique de la pièce de vie. Repeint en noir il apporte une touche contemporaine qui peut être reprise sur différents mobiliers du salon : canapé, table basse… 

Habiller les niches de part et d’autre de la cheminée

Dans les salons haussmanniens, certaines niches ingénieuses pourront être créées pour gagner de la place au sol et éviter l’ajout de meubles bibliothèque. 

La menuiserie sur mesure, à la fois fonctionnelle et esthétique, est une des clés de réussite d’un projet de rénovation. Les matériaux peuvent être variés  comme le chêne ou la laque. Il est possible aussi de créer des étagères aux fixations invisibles. 

Ajouter une verrière sans dénaturer le style

Les appartements haussmanniens sont très appréciés pour leurs pièces en enfilade, des pièces de vie lumineuses grâce à leurs portes fenêtres et murs blancs. 

Cependant ces grands volumes ne sont pas toujours adaptés à nos modes de vie. Il est ainsi nécessaire de réaménager pour une meilleure circulation et  optimisation de l’espace.

La tendance d’aujourd’hui est d’ouvrir la cuisine sur le salon soit en ouverture totale soit par l’apport d’une verrière. Cette cloison crée une séparation lumineuse avec le reste de la pièce. La lumière naturelle continue à se répandre sur les deux espaces de vie créés, le tout sans dénaturer l’esprit des lieux.