Zoom sur le réseau de conseillers immobiliers Sextant, avec Brice Bonato

Brice Bonato, cofondateur du réseau de conseillers immobiliers Sextant est l’invité Mon Podcast Immo d’Ariane Artinian.

 0
Temps de lecture estimé : 4 min

Brice Bonato, cofondateur de Sextant, présente son réseau de mandataires au micro de Mon Podcast Immo. Ses atout ? Une dimension internationale, une clientèle d’investisseurs, un recrutement de conseillers issus du monde de l’immobilier, la possibilité pour les mandataires du réseau de monter leur équipe. Extraits choisis.

Mon Podcast Immo : Comment est né Sextant ?

Brice Bonato : C’est une structure que nous avons montée à Londres en 2005 avec Matthieu Cany, qui est mon associé historique et qui avait eu une première vie d’apporteur d’affaires pour les agences immobilières en France, de la part d’une clientèle britannique. Nous avons fait évoluer le business modèle au fil des années. Le lancement du réseau date de 2013 et nous sommes à Paris depuis 2018. Aujourd’hui, nous avons environ 300 conseillers. Nous sommes connus pour notre dimension internationale.

Mon Podcast Immo : Quand on parle immobilier international, on pense tout de suite à l’immobilier de luxe. Êtes-vous positionné sur le haut de gamme ?

Brice Bonato : Pas du tout, c’est une idée reçue. 90 % des ventes – essentiellement des résidences secondaires – faites auprès d’une clientèle internationale tournent autour de 200 000 euros, notamment en Bretagne, Normandie, Dordogne, Paca et Rhône-Alpes. Nous avons bien sûr une clientèle internationale qui achètent des biens de prestige dans des secteurs bien définis.

Mon Podcast Immo : En dehors de l’international, quelle est votre différence avec les autres réseaux immobiliers ?

Brice Bonato : La majorité des ventes faites par nos conseillers le sont avec de la clientèle française. Ce qui les aide énormément sur la prise de mandats, aujourd’hui un vrai sujet avec la raréfaction des biens à la vente. Une autre spécificité de Sextant, c’est d’avoir une clientèle d’investisseurs qui a représenté l’année dernière un tiers de nos ventes.

Mon Podcast Immo : Quel est le profil de conseillers recrutez-vous ?

Brice Bonato : Notre spécificité c’est que nous sommes historiquement un réseau de professionnels. Nous faisons de la reconversion sur des profils présélectionnés, ce qui explique notre positionnement premium. Nous avons une équipe de recrutement en interne. L’avantage pour les professionnels qui nous rejoignent aujourd’hui est multiple. Nous avons l’offre Promax 95 %, très agressive, valable jusqu’à la fin de l’année, qui leur permet de toucher 95 % de commission sur leurs vingt premiers mandats, tout en ayant la capacité de développer leur propre équipe. Nous avons également instauré un numerus clausus sur le développement des secteurs, très apprécié par ceux qui veulent maîtriser l’image de marque. Nous travaillons ainsi main dans la main avec les conseillers. Ils se connaissent et travaillent bien ensemble.

Mon Podcast Immo : En fait, vous proposez une nouvelle façon de travailler…

Brice Bonato : C’est la période qui veut ça. Dans un marché de plus en plus difficile, les professionnels qui sont en agence ou dans un réseau concurrent regardent leur niveau de revenus. Nous répondons à cette problématique. Mais il n’y a pas que la dimension financière. Il y a aussi la capacité à pouvoir monter une équipe, un élément clé. Le système MLM [Multilevel Marketing], très répandu aujourd’hui dans les réseaux de conseillers immobiliers, constitue un revenu complémentaire, loin d’être anodin, qui permet de toucher des revenus sur les ventes de son équipe. Au final, tout concourt à ce que nous ayons très peu de turn-over.

Mon Podcast Immo : Qui sont vos conseillers en reconversion ?

Brice Bonato : Nous avons deux catégories de professionnels. D’abord, les conseillers qui appartiennent à d’autres réseaux et qui nous rejoignent pour différentes raisons – notamment parce que les secteurs sont saturés – avec la volonté d’intégrer une marque un peu plus qualitative. Ce qui est récent, c’est que beaucoup de conseillers en agences nous contactent du fait de la difficulté du marché.

Mon Podcast Immo : Combien gagne un conseiller Sextant en moyenne ?

Brice Bonato : Tout dépend du secteur et du travail fourni. Le niveau de rémunération se situe au-delà de la moyenne des conseillers immobiliers en France, essentiellement de par la sélectivité des profils que nous intégrons.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plate-forme de podcast préférée