Bien dormir à la maison : Nos conseils pour améliorer la qualité de votre sommeil

Comme 72 % des Français, vous dormez mal ? Literie, draps, oreillers, température …, nos suggestions pour améliorer la qualité de votre sommeil.

Jeune femme s'apprêtant à dormir

© adobestock

Pour bien dormir, il faut soigner l'environnement du sommeil

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Nous passons en moyenne ⅓ de notre vie à dormir (entre 25 et 27 ans) : un temps précieux qui permet au corps de récupérer physiquement et psychiquement, de fortifier ses défenses immunitaires mais aussi de rêver ! 

Les Français dorment de plus en plus mal

Cependant, la dernière étude de QAPA révèle que les Français dorment de plus en plus mal : 55 % en 2018, 61 % en 2020 et 72 % en 2022 !

51 % des Français déclaraient déjà en 2018 que le manque de sommeil altérait souvent leur travail. Un chiffre qui continue de grimper en 2022 jusqu’à 68 %. Pour 55 % des Français, cette fatigue peut être la cause d’erreurs au travail.

L’environnement du sommeil, qui comprend la literie et plus largement la chambre à coucher, influe directement sur la qualité du sommeil et donc sur notre santé et notre humeur ! Il est primordial de soigner cet environnement en adoptant des gestes simples mais parfois méconnus du grand public”, précise Sébastien Quach, Directeur Marketing de La Compagnie du Lit.

Soignez et préparez votre sommeil

Le manque de soleil et les basses températures de l’hiver peuvent avoir un impact significatif sur les habitudes de sommeil.

Perturbé par le manque de lumière, notre corps pense qu’il fait nuit et fabrique donc plus de mélatonine, l’hormone du sommeil, qui donne envie de dormir. En hiver particulièrement, notre sommeil est mis à l’épreuve et doit être accompagné de davantage de soins.

La literie, alliée du sommeil de qualité

La sensation de confort que donne une literie de bonne qualité facilite un endormissement rapide et un sommeil profond de meilleure qualité. Il est important de choisir une bonne literie mais aussi de l’adapter à la saison, notamment en retournant son matelas (face hiver et face été). La face hiver des matelas est celle où l’étiquette est cousue (pratique commune à tous les fabricants), elle est composée de matériaux comme la laine pour conserver la chaleur corporelle.

Quelle que soit la saison, le matelas doit être toujours propre et entretenu, pour éviter le risque d’acariens.

Choisissez judicieusement draps et couettes

Tout comme les matelas, les draps doivent être adaptés à la saison. En hiver, voici les types de draps qui conviennent le mieux aux nuits froides : 

  • Les draps en flanelle sont les draps d’hiver les plus traditionnels, ils offrent une bonne respirabilité et sont fortement recommandés pour les zones où les nuits sont les plus froides.
  • Les draps en coralines (microfibres) offrent un toucher doux et velouté au contact du corps. Cette nouveauté à base de microfibres de polyester est idéale pour les plus frileux puisqu’elle fournit le confort et la chaleur nécessaire instantanément.
  • Les draps en coton sont utilisables toute l’année, ils ont la capacité de fournir de la fraîcheur en été et de la chaleur dans les périodes les plus froides. Ils offrent également la meilleure respirabilité et sont parfaits pour tous ceux qui souffrent de tout type d’allergie. 

De même, une bonne couette stabilise la température du corps selon la chaleur ambiante et apporte une véritable sensation de confort qui accélère l’endormissement.

En hiver, les couettes chaudes et naturelles sont les plus adaptées. En duvet et/ou en plumes, elles offrent un volume qui ne se tasse pas avec le temps ou les lavages et peuvent durer jusqu’à 10 ans. Autre élément, les couettes naturelles offrent une sensation de chaleur supérieure à la couette synthétique et favorise moins de transpiration.

Ne négligez pas la qualité de l’oreiller pour éviter les mauvaises postures

Le choix d’un bon oreiller est crucial puisque c’est lui qui fournit à la tête et au cou le soutien approprié qui donne au corps un alignement sain pendant la nuit. L’oreiller, comme le matelas, conditionne la qualité du sommeil et évite les mauvaises postures durant la nuit qui sont synonymes de douleurs au réveil. Les plus recommandés par le corps médical sont les suivants : 

  • L’oreiller ergonomique : il épouse parfaitement la forme de la tête et de la nuque. Avec ce type d’oreiller, la tête, le cou et la colonne vertébrale sont bien alignés.
  • L’oreiller naturel : composé de matière naturelle (duvets, plumes, laine ou latex naturel), il procure un confort moelleux et enveloppant. Il bénéficie d’une très bonne aération ce qui ne le rend pas inconfortable lors des grosses chaleurs.
  • L’oreiller à mémoire de forme : composé de mousse visco-élastique, l’oreiller à mémoire de forme se moule parfaitement au contour de votre tête et de votre nuque. C’est une matière qui reprend sa forme initiale à chaque mouvement. 

Une température dans la chambre entre 16 et 20°C.

Contrairement aux idées reçues, la température d’une chambre à coucher ne doit pas dépendre de la saison. Il est conseillé d’avoir toute l’année une température comprise entre 16 et 20°C. A noter qu’en cas de grand froid, il est bien plus efficace d’ajouter une couverture ou une couette que de trop augmenter le chauffage. 

Aérez la chambre 15 minutes par jour

Pour finir, aérer régulièrement la chambre, idéalement 15 minutes par jour, permet d’assainir l’air de la pièce, d’éviter la formation de moisissure et d’évacuer les mauvaises odeurs. 

L’environnement du sommeil, qui comprend la literie et plus largement la chambre à coucher, influe directement sur la qualité du sommeil et donc sur notre santé et notre humeur ! Il est primordial de soigner cet environnement en adoptant des gestes simples mais parfois méconnus du grand public.
Sébastien Quach, Directeur Marketing de La Compagnie du Lit