Promotion : Le Groupe Lyonnais Carré d’Or ambitionne de bâtir 100 % français

Groupe indépendant de promotion immobilière depuis près de 25 ans, Carré d’or ambitionne de construire 100% français.

Projet du promoteur Carré d'Or

© DR.Carré d'Orf

Une réalisation du Groupe Carré d'Or

 0
Temps de lecture estimé : 3 min

Pour atteindre cet objectif, Alain Dutoit, président du groupe et Nicolas Barbosa, directeur général associé, ont formalisé une démarche baptisée Carrément Hexagonal, qui va bousculer les règles établies dans le monde de la construction.

Une démarche responsable et durable pour relever trois défis

Sensible au rôle qu’il peut jouer pour conforter la croissance dans la région lyonnaise, Carré d’Or veut tout d’abord contribuer à la renaissance, voire à la création, de filières locales pour les produits et matériaux indispensables à la réalisation d’un chantier.

Dans le même temps, il entend également sécuriser ses approvisionnements, au moment où la conjoncture fragilise l’activité des entreprises tributaires de fournisseurs internationaux. Enfin, attaché à une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux, le groupe lyonnais souhaite réduire l’empreinte carbone de ses programmes.

« En favorisant la mise en œuvre de produits issus de filières locales dans nos programmes, nous réduisons le bilan carbone de nos opérations, tout en entretenant notre dynamique de croissance et celle des autres acteurs du territoire. Les enjeux économiques et environnementaux n’ont jamais été aussi interdépendants qu’aujourd’hui », assurent Alain Dutoit et Nicolas Barbosa.

Une charte « Carrément Hexagonal »

Pour mettre en application concrète sa démarche « Carrément Hexagonal », le Groupe Carré d’Or a élaboré, avec le concours d’un cabinet expert, une charte qui recense ses attentes vis-à-vis de ses partenaires. Ce document est inclus aux marchés que signent les entreprises prestataires. Ces dernières doivent désormais fournir des fiches matériaux détaillées, attestant de la provenance de chaque intrant. « Nous voulons aller vers 100 % de traçabilité des produits qui entrent dans la construction de nos opérations », assurent-ils.

Désireux de renforcer sa contribution dans le développement de la région lyonnaise, voire de contribuer à la création ou à la renaissance de filières complètes, le Groupe Carré d’Or a décidé de favoriser la mise en œuvre de produits locaux dans chacun de ses programmes. Ce choix stratégique a joué un rôle majeur dans l’élaboration de la démarche Carrément Hexagonal.

« Nous avons la volonté de renforcer nos interactions avec les entreprises locales et avec la mise en œuvre d’une politique de circuits courts, nous souhaitons impulser une nouvelle dynamique, promouvoir le savoir-faire français et aider ceux qui le maîtrisent à se développer », Alain Dutoit, président du Groupe Carré d’Or.

Les premiers pas dans la démarche : un bâtiment à 91 % français

Première traduction de la démarche Carrément Hexagonal, le nouveau siège de Carré d’Or, implanté au cœur du 9e  arrondissement de Lyon, a été réalisé avec 91 % de matériaux et produits conformes aux exigences de la charte. « Si l’on exclut les lots techniques, la part de la fabrication française s’élève même à 97 % », soulignent les dirigeants du Groupe. Confirmant leur volonté de livrer, à terme, uniquement des bâtiments 100 % français, ils ont d’ores et déjà engagé de nouvelles opérations entrant dans le cadre de la démarche Carrément Hexagonal, à Lyon et dans les environs.

De nouveaux programmes « Carrément Hexagonal« 

Fort des résultats obtenus et de l’engouement de toutes les parties prenantes, le Groupe Carré d’Or a d’ores et déjà affiché des ambitions importantes sur deux nouveaux programmes tertiaires. Au cœur du 9ème arrondissement de Lyon tout d’abord, avec l’immeuble Racines, qui totalisera plus de 9 000 m² de surface, dessiné par le cabinet d’architectes AFAA. Le Groupe Carré d’Or vise les plus hautes certifications environnementales en matière de construction et s’appliquera à intégrer harmonieusement le bâtiment dans son environnement.

La même démarche sera engagée à Tarare, sur le Parc d’activités du Viaduc pour 10 000 m² de bâtiment d’activité ou encore sur de futurs projets de logement dans le 8ème arrondissement de Lyon.

Nous avons la volonté de renforcer nos interactions avec les entreprises locales et avec la mise en œuvre d’une politique de circuits courts, nous souhaitons impulser une nouvelle dynamique, promouvoir le savoir-faire français et aider ceux qui le maitrisent à se développer.
Alain Dutoit, président du Groupe Carré d'Or