Immobilier de luxe Luberon Provence : « Janssens immobilier, c’est un peu notre 5ème bébé ! »

Alors qu’ils voulaient juste couler des jours heureux en Provence, en ouvrant une agence immobilière à Bonnieux… Voilà aujourd’hui Rudi et Carine Janssens, fondateurs de Janssens Immobilier, à la tête d’un Groupe prospère de 13 agences et de 75 collaborateurs.

Rudi et Carine Janssens

© DR.Janssens Immobilier

Rudi et Carine Janssens

 0
Temps de lecture estimé : 5 min

Janssens Immobilier, spécialisé dans l’immobilier de prestige, c’est avant tout une belle histoire de famille. Rien ne prédestinait pourtant Rudi et Carine Janssens à se retrouver à la tête d’un Groupe prospère de 13 agences, situées en Provence et sur la Côte provençale, dont une dédiée spécifiquement à la location saisonnière, et de 75 collaborateurs.

Rudi et Carine Janssens se rencontrent en Belgique sur les bancs de l’université il y a plus de 30 ans. Ils étudient alors le droit pénal et la criminologie. Ils se marient, chacun travaille ainsi de son côté jusqu’au jour où ils passent des vacances en Provence en 1996. Et là, tout bascule. Le charme de la Provence les touche. Ils se mettent à rêver…

Une rencontre : le Luberon …

« Il arrive souvent dans une vie un moment où on a envie de tout changer, explique Rudi Janssens. Mon épouse et moi-même souhaitions davantage profiter de la vie et de notre famille. On s’est demandé ce qu’on pourrait développer comme activité pour vivre dans cette région magnifique. »

… et une aventure : l’immobilier

Et il ajoute, amusé : « De ce point de vue-là, on est passé complètement à côté de notre objectif : l’immobilier, on ne peut pas le faire sans passion. Je ne le vois pas comme un travail. Nous n’avons jamais imaginé qu’une agence immobilière pourrait grandir de cette façon. On s’est laissé entièrement embarquer par l’aventure. Aujourd’hui, le plus important, c’est de pérenniser l’entreprise : nous sommes responsables de 75 personnes ! »

Pour concrétiser leur rêve, Rudi et Carine Janssens décident en effet d’opter pour l’immobilier. Un métier auquel ils n’y connaissent rien. Ils ouvrent leur première agence en 1999 à Bonnieux, un village perché en face de Gordes, dans le Luberon.

« A l’époque, le marché immobilier en Provence était très différent. Les acteurs étaient de petites agences locales. Et elles étaient moins nombreuses. Non seulement, il y avait de la place, mais nous avions aussi décelé le potentiel de ce marché. »

Une dimension corporate et internationale

Jusqu’en 2008 et la crise financière qui frappe l’économie et l’immobilier, l’agence marche bien, mais évolue peu. Elle compte 4 personnes : Rudi et Carine Janssens, une commerciale et une assistante. Le couple belge est content de sa nouvelle vie. Mais la conjoncture difficile les oblige à revoir leur stratégie. Ils s’adossent à un groupe, grâce à un partenariat conclu en 2013 avec le réseau national et international Knight Frank (380 agences réparties sur 51 territoires et des agents partout dans le monde). Ce partenariat leur permet de rayonner au-delà des frontières et ainsi de répondre à la demande de la clientèle, à plus de 50 % étrangère.

« Le marché de la résidence secondaire est lent, précise Rudi. C’est du rêve. Il n’y a pas d’urgence. Avec la crise, nous avons perdu 40 % de notre chiffre d’affaires, car il n’y avait plus d’acquéreurs. Plus personne ne voulait investir dans la pierre. Nous avons compris qu’il fallait évoluer, monter en gamme de produits, de prestations et s’étendre pour survivre. Impossible de faire cela tout seul ! Janssens Immobilier aujourd’hui, c’est une expertise locale renforcée par une marque dont la notoriété est forte à l’international. »

Après Bonnieux, Rudi et Carine Janssens ouvrent une 2e agence à Lourmarin. Puis e’enchaînent Saint-Rémy-de-Provence, Isle-sur-la-Sorgue, Vaison-la-Romaine… Que des endroits de rêve !

« Je n’aime pas ce terme de luxe qui ne veut rien dire et qui est galvaudé. Nous voulons être un acteur dans le beau, dans la qualité. J’aime dire que nous faisons du bien avec du beau. »

Encore de la place pour 4 à 5 agences

Petit à petit, le Groupe se développe. Il est aujourd’hui implanté à la fois en Provence autour d’Avignon (dans le Luberon, les Alpilles, le Pays d’Uzès, le Pays des Sorgues, la Drôme Provençale) ainsi que sur le bord de mer, avec 4 agences dans le Var (Grimaud, Ramatuelle et Sainte-Maxime et à Saint-Tropez). L’agence de Saint-Tropez est la “dernière née”, qui a ouvert le 1er mai dernier.

Janssens Immobilier souhaite s’étendre encore de Marseille jusqu’au Lavandou, vers Arles/Nîmes et vers le haut Var (Lorgues/Draguignan).

« Nous proposons une approche différente de l’immobilier, axée sur le savoir-vivre, un savoir-faire reconnu, un engagement fort vis-à-vis de l’environnement, mais aussi, nous veillons à ce que nos équipes soient soudées et puissent avancer ensemble« , explique Rudi Janssens.

Leur fille Julie s’impliquera dans la direction générale

Il y a 6 ans, Julie, un des 4 enfants de Carine et Rudi, débarque dans le Groupe. Pourtant, enfant, elle qui avait vu travailler ses parents en agence du matin au soir, disait souvent : « jamais de ma vie, je ne ferai de l’immobilier » et finalement… L’évolution de sa carrière en a décidé autrement : après un master en marketing et commerce international et une 1ʳᵉ expérience dans le tourisme, elle rejoint le Groupe pour développer un service marketing spécialisé dans le digital. Il compte aujourd’hui 6 personnes. 

Une très belle initiative, reconnaît Rudi puisque, selon lui, le métier a beaucoup changé : les agents immobiliers voués à travailler à l’international sont davantage des gens de marketing que des commerciaux !

Dans les années à venir, Julie pourrait s’impliquer dans la direction générale. C’est ce que souhaitent Rudi et Carine et ils comptent l’épauler, la préparer au mieux pour prendre un jour la tête du Groupe. « Janssens Immobilier, c’était un projet un peu fou. C’est notre 5e bébé. Nous sommes heureux que Julie y ait trouvé sa place. »