Immobilier : « Partager ses mandats exclusifs pour gagner plus », Cédric Lavaud (Fichier AMEPI)

Cédric Lavaud, président du fichier AMEPI est l’invité de Mon Podcast Immo en live du salon RENT.

 0
Temps de lecture estimé : 2 min

My Sweet Immo a installé son studio Mon Podcast Immo les 8 et 9 novembre au salon RENT. Voici des extraits choisis de l’interview accordée par Cédric Lavaud, président du fichier AMEPI au micro d’Ariane Artinian. 

Mon Podcast Immo : Beaucoup d’agents immobiliers pensent que partager ses mandats c’est renoncer à des honoraires…

Cédric Lavaud : Effectivement, ce n’est pas culturel. Mais on sent quand même un intérêt grandissant pour cette question. Il s’agit d’un partage de mandats exclusifs pour en rentrer davantage. Plus le temps avance, plus le temps pour rentrer un mandat s’allonge – aujourd’hui il faut compter une vingtaine d’heures de travail. Partager un mandat exclusif c’est avoir une offre démultipliée, c’est un argument qui fait mouche auprès du client. Le client est gagnant ainsi que l’agent immobilier qui prend le temps de bien l’accompagner et de vendre convenablement son bien immobilier.

Mon Podcast Immo : Où en êtes-vous du développement du Fichier AMEPI ?

Cédric Lavaud : Nous avons restructuré le Fichier pour qu’il soit « animé », en développant un certain nombre de services : juridique, qui s’attache à ce que les règles entre les confrères soient harmonieuses et respectées, de communication, de développement, informatique – nous sommes propriétaires de notre outil. Le tout géré par une vingtaine de permanents. Notre objectif, c’est de doubler le nombre d’adhérents pour qu’ils puissent collaborer et performer entre eux.

Mon Podcast Immo : Agents immobiliers ou mandataires, qui peut adhérer au fichier AMEPI?

Cédric Lavaud : L’idée n’est pas de rejeter un modèle plutôt qu’un autre. Pour être adhérent au Fichier AMEPI, nous avons trois règles fondamentales qui sont soumises à la loi Hoguet : être agent immobilier donc être détenteur de la carte professionnelle dans le territoire dans lequel le professionnel adhère, avoir un lieu pour recevoir du public et pouvoir mettre à disposition son registre des mandats en cas de contrôle.

Mon Podcast Immo : Vous avez réalisé une étude qui chiffre les gains des adhérents au Fichier AMEPI…

Cédric Lavaud : Nous avons étudié avec cinq réseaux partenaires 4 000 agences. Nous avons scindé, d’un côté, leurs franchisés qui sont adhérents au Fichier AMEPI et, de l’autre, ceux qui ne le sont pas. Dans chacun des réseaux, tous ceux qui sont adhérents à AMEPI ont un chiffre d’affaires en moyenne supérieur de 47 000 HT à ceux qui ne le sont pas et ont rentré 7 mandats de vente supplémentaires par agent immobilier.

Mon Podcast Immo est un podcast quotidien et indépendant, produit par MySweetImmo.com. Pour le soutenir, abonnez-vous  ici et laissez des étoiles ou des commentaires sur votre plateforme de podcast préférée.