Immobilier neuf : Forte chute des permis de construire

Les derniers chiffres publiés par le ministère de la transition écologique font état d’un fort recul du nombre de permis de construire délivrés entre septembre et novembre 2022.

Immeubles en construction et grues

© adobestock

 1

Le nombre de permis de construire délivrés s’effondre de 34,9% en 3 mois

Le nombre de permis de construire délivrés entre septembre et novembre 2022 a diminué de 34,9% par rapport aux trois mois précédents, malgré une hausse de 5,6% sur un an, selon des estimations publiées par le ministère de la Transition écologique.

Un nombre « exceptionnel » de demandes de permis avaient été déposé en décembre 2021, avant l’entrée en vigueur de la règlementation environnementale RE2020, ainsi qu’en août 2022 « avant la date limite d’éligibilité à l’aide à la relance de la construction durable« , a précisé le ministère.

« Ces hausses exceptionnelles, liées à des comportements d’anticipation, ont eu pour contrepartie de fortes baisses des autorisations dans les mois qui ont suivi« , a-t-il ajouté.

La RE2020 a pour objectif de limiter les émissions de gaz à effet de serre de la construction neuve. Elle incite à construire en utilisant des matériaux dits « biosourcés« , comme le bois, plutôt que les plus classiques béton ou acier, dont la fabrication est polluante et oblige les nouveaux logements à être mieux isolés et à avoir un impact modéré sur le climat.

Toutefois le nombre de permis de construire délivrés entre décembre 2021 et novembre 2022 a augmenté de 5,6% par rapport à la même période il y a un an.

491 200 logements autorisés à la construction sur 12 mois (+16,6%)

Ces 12 derniers mois, « 491.200 logements ont été autorisés à la construction, soit 25.900 de plus qu’au cours des 12 mois précédents« , a souligné le ministère.

Le nombre d’autorisations de logements en résidence a connu « la plus forte progression » des différentes catégories de logements avec une augmentation de 16,6% sur un an. Celles des logements collectifs ordinaires affichent une hausse de 13,6%, et celles des logements individuels groupés de 11,9%. Les logements individuels purs, déjà en baisse sur la période novembre 2021 à octobre 2022, ont continué de décroître(-10,4%).

Par My Sweet Immo avec AFP