Immobilier : Claire Alberti a ouvert son agence Laforêt à 25 ans à Gap et c’est un succès !

Zoom sur la success story de Claire Alberti, une passionnée de l’immobilier, qui a ouvert à 25 ans sa propre agence immobilière Laforêt à Gap. Elle partage son parcours et ses conseils

Claire Alberti

© Laforêt

Claire Alberti

 0

« La valeur n’attend point le nombre des années » : tout le monde connaît l’adage! Claire Alberti en est la preuve. Il y a 6 ans, à peine âgée de 25 ans, elle rejoint le réseau Laforêt pour ouvrir sa propre agence immobilière. Un pari audacieux mais calculé, et surtout une aventure enthousiasmante, qu’elle poursuit depuis avec succès.

Se lancer très jeune dans l’aventure de l’entrepreneuriat, c’est possible !

Après une prépa HEC et une école de commerce, Claire débute sa carrière à Avignon, dans une entreprise d’export, à une centaine de kilomètres de la ville de Gap, où elle a grandi. Trois ans plus tard, elle souhaite se rapprocher de sa ville d’origine dans le cadre d’un projet familial. Elle décide alors de mettre un terme à cette première expérience, sans pour autant avoir en tête de projet professionnel défini.

Tentée par l’aventure de l’entrepreneuriat, elle a néanmoins une idée : intégrer une franchise afin de bénéficier d’un accompagnement dans la création de son activité. Elle veut aussi évoluer dans un secteur utile, où elle pourra exercer ses talents pour la négociation et le contact client. L’immobilier correspond alors parfaitement à ses différentes attentes !

L’entraide et la formation, au cœur du réseau Laforêt

Claire se renseigne sur les réseaux immobiliers, dont celui de Laforêt. Un développeur de l’enseigne ne tarde pas à la contacter. Pour la convaincre, il déroule des arguments de poids, comme la FAC, l’école de formation de Laforêt qui permet aux nouveaux franchisés d’apprendre le métier et d’acquérir les connaissances nécessaires pour ouvrir une agence immobilière. Mais aussi la force du réseau, au sein duquel l’entraide et le partage d’expérience sont fondamentaux.

« J’ai bénéficié de l’accompagnement d’agences “repères” qui présentaient de beaux chiffres. Leurs responsables ont été pour moi de vrais mentors. Je savais que je pouvais compter sur eux à chaque étape de mon parcours », explique Claire.

Son conseil pour réussir dans l’immobilier : de l’énergie, mais aussi de la rigueur

Si tout n’a pas été simple au départ, les enseignements de la FAC se sont avérés extrêmement utiles. Ils ont permis à Claire de donner confiance à son équipe, pour partie plus âgée qu’elle, et de développer rapidement un solide portefeuille de clients. La jeune femme est aussi montée en compétences dans de nombreux domaines : recrutement, management, juridique, communication. En tant que cheffe d’entreprise, il lui fallait être sur tous les fronts !

« Évidemment, il faut beaucoup de disponibilité et d’énergie. Il y a des personnes qui comptent sur moi. Heureusement, je peux m’appuyer sur le réseau et les franchisés plus expérimentés. C’est une vraie famille ! », conclut-elle.

Son conseil pour ceux qui veulent se lancer ? Garder un œil vigilant sur la trésorerie, surtout au début : une notion clé pour constituer des bases solides à son activité

Par MySweetImmo