L’abri de jardin, entre rangement et déco

Un abri de jardin est avant tout un équipement pratique, où ranger vos outils et les jeux d’extérieur des enfants. Mais c’est aussi un « petit plus » qui donnera un supplément de charme à votre extérieur.

En bois, métal ou composite, l’abri de jardin peut se faire moderne ou campagnard, tendance ou rétro… Tous aux abris !

Un rangement bienvenu au jardin

 Lorsque l’on a la chance d’avoir un jardin, on a envie d’en tirer profit. Alors on l’équipe d’un salon de jardin, on offre des jeux d’extérieur aux enfants, on se met au jardinage. Mais où ranger ensuite les fauteuils et hamacs, les ballons et raquettes, les bêches et les râteaux ? Pas de doute, tout jardin mérite son abri de jardin !

Au moment du choix toutefois, les choses se compliquent : l’offre est bien plus importante et variée que vous ne l’auriez imaginé. Il existe en effet de nombreux abris de jardin, de 2 m2 à plus de 20 m2, en bois, en métal, en matériau composite… Et il n’existe pas de meilleur choix dans l’absolu : il faut simplement trouver l’abri qui répond à vos besoins, et s’accorde à votre jardin.

Choisir la bonne taille

 La taille de l’abri dépend de vos besoins, mais aussi de la taille du jardin (il serait dommage d’encombrer un extérieur de 100 m2 avec un abri de 20 m2 !) et de votre budget. En effet, un abri de jardin peut avoir de nombreuses fonctions.

Vous voulez juste un espace de rangement pour les outils et la table de jardin ? Un petit abri de moins de 5 m2 devrait suffire. Un peu plus si vous voulez y stocker aussi une grosse tondeuse ou des vélos.

Votre abri de jardin sera aussi votre atelier de bricolage ? Il faut miser sur 5 à 10 m2.

Vous voulez un abri que vous pourriez même transformer à l’occasion en chambre d’ami ? En petit salon d’été ? Un modèle affichant une surface de 10 m2 est un minimum.

Votre abri de jardin sera, à l’année, un bureau ou une salle de jeu ? Une chambre d’ami ? Plus l’abri sera vaste, plus cette pièce supplémentaire sera agréable : comptez au moins 10 à 12 m2 (voire plus si vous voulez conserver un espace de rangement des outils et de la tondeuse), et choisissez l’abri le plus grand compatible avec votre budget et la taille de votre jardin !

En bois ou en métal ?

Aujourd’hui l’offre est vaste : de nombreux abris de jardin vous sont proposés, de toutes tailles mais aussi en différents matériaux : bois, métal ou résine, que choisir ?

Le bois est généralement jugé le plus esthétique, avec son look de cabane ou de chalet. Il offre aussi une meilleure isolation thermique : même en été, il ne sera pas surchauffé. Mais attention, il est plus cher et il faut l’entretenir régulièrement : il faudra régulièrement repasser une couche de lasure, vernis ou peinture, selon le choix initial. Si vous prenez soin de privilégier un bois traité « autoclave » toutefois, les entretiens seront plus espacés.

Le métal est économique, facile à monter et sans entretien (il est généralement laqué ou galvanisé, ce qui le protège de la rouille), mais en plein soleil, la chaleur y sera étouffante. Il est parfait pour stocker du matériel ou des outils, pas pour faire une chambre d’appoint !

L’abri de jardin en résine est résistant, très facile à monter et à entretenir. Et si la résine n’a pas la noblesse du bois, elle en imite aujourd’hui très bien l’aspect.

Permis ou pas ?

La réglementation en matière de permis de construire a évolué. Pour un abri de moins de 5 m2, rien n’a changé : aucune formalité n’est à accomplir. Mais désormais, si vous habitez dans une zone couverte par un PLU, une simple déclaration de travaux suffira pour construire votre abri de jardin jusqu’à 40 m2. En zone rurale en revanche, sans PLU, la limite est toujours fixée à 20 m2. Reste une exception : en zone sauvegardée, il vous faudra toujours un permis de construire.

Dans tous les cas, renseignez-vous auprès de votre mairie pour être sûr d’être en conformité avec la réglementation !

© SweetRédaction