7 conseils anti-canicule pour les « pros de l’immobilier »

Vous travaillez dans l’immobilier ? Le négociateur de terrain, souffre plus que les autres des fortes chaleurs. Voici 7 conseils pour se préserver jusqu’au retour des températures moins chaudes et respirables …

Evitez le porte à porte

Impossible de ne pas faire de prospection immobilière, me direz-vous ? Certaines tâches sont incontournables du métier de négociateur immobilier. Et pourtant, par 40°, boîter, faire du porte à porte, le tour des commerçants du quartier…, n’est pas recommandé ! Même en restant à l’ombre. Il est en effet conseillé, par forte chaleur, de limiter les efforts physiques. Gardez donc la prospection pour la semaine prochaine. Et si vraiment vous y tenez : pour rentrer des mandats, concentrez-vous sur la pige immobilière !

Ne faites pas visiter les immeubles sans ascenseur

Les logements sans ascenseur : la bête noire des conseillers immobiliers. En effet, ce type de biens atypiques intéresse peu les acheteurs. Luminosité, calme, exposition, vue, position dominante…, ils ont pourtant des atouts. Vous avez un appartement au dernier étage sans ascenseur à vendre ou à louer ? En période de canicule, lorsque la cage d’escalier prend des allures de fournaise, évitez de le faire visiter. Vous arriverez en nage, la chemise trempée, très essoufflé, et vos clients également ! Ce n’est certes pas les meilleures conditions pour découvrir un logement et s’y projeter. Sans compter que les efforts excessifs à cette température peuvent être dangereux !

Oubliez les logements au dernier étage sous les toits ou sous les combles

Au dernier étage, lové sous les toits, en sous-pente, ce type de logement a assurément du cachet et peut déclencher un coup de cœur ! Sauf que … Tout le monde sait bien que, lorsqu’il fait chaud, ces appartements peuvent poser problème : il fait souvent beaucoup plus chaud sous les toits. Surtout la nuit. Difficile d’y dormir … Vous avez un appartement au dernier étage, sous les combles, à vendre ? Attendez pour le faire visiter. Pour vous, car la chaleur y sera irrespirable, comme pour votre business. Présenter ce type de logement, par forte chaleur, est une perte de temps. Il aura peu de chance de séduire ….

Prévoyez des visites très tôt le matin ou tard le soir

C’est une évidence : la température est plus fraîche tôt le matin et tard le soir. Autant que possible, prévoyez des visites entre 8 et 9 heures le matin ou après 18 h le soir, lorsque le mercure redescend peu. En cette période, il fait nuit tard, ce ne sera donc pas un problème. Et ce sera plus agréable pour tout le monde. Et pour récupérer, faites la sieste après le déjeuner !

Pensez à fermer les volets la veille des visites

Vous avez une visite dans la journée ? La veille, soyez prévoyant : faites un tour par le logement et fermez rideaux, volets, stores et persiennes. C’est le meilleur moyen de protéger le logement du soleil et d’y préserver la fraîcheur. Le jour J, laissez entrouvert deux ou trois fenêtres pour créer un courant d’air. La visite n’en sera que plus efficace et productive !

 Ventilez l’agence

Les larges baies vitrées de l’agence, si elles sont certes esthétiques, ont un inconvénient : exposées au sud, elles transforment parfois les locaux en four ! La solution pour ceux qui n’ont pas la climatisation reste évidemment le ventilateur qui dissipe la chaleur et rafraîchit l’atmosphère. De quoi travailler au frais… Autre avantage moins connu : il agit sur la qualité de l’air. Celui-ci est plus respirable.

Proposez des bouteilles d’eau aux clients

Conscience professionnelle jusqu’au bout des ongles … Lorsqu’il fait très chaud, pensez à proposer des boissons fraîches aux clients lorsqu’ils poussent la porte de l’agence.

© Olivia Delage