Le Groupe Buildinvest livre du Denormandie « clé en mains »

Reconnu pour son expertise en matière de réhabilitation de l’immobilier ancien, le Groupe Buildinvest commercialise actuellement sa 1ère résidence placée sous le dispositif Denormandie, à Limoges. Une opération « clé en mains » pour les investisseurs …

Buildinvest investit le Denormandie

Reconnu pour son expertise de longue date dans le domaine de la rénovation immobilière (à travers, notamment, des opérations « Malraux », « Monuments Historiques » et « Déficit foncier »), le Groupe Buildinvest investit le nouveau dispositif fiscal « Denormandie ». Après l’achat du logement en l’état d’origine, les travaux sont réalisés dans la foulée par Buildinvest, puis les logements sont livrés, loués et gérés ! Un service 100 % « clé en mains »…

« Il est logique que Buildinvest investisse ce secteur tant le Groupe est convaincu de l’intérêt urbanistique et social de la réhabilitation immobilière de cœur de ville, indique Loïc Guinchard Directeur Commercial chez Buildinvest Patrimoine. La lutte contre l’obsolescence immobilière est l’une des revendications de nos concitoyens. Nous répondons parfaitement à ce désir avec des opérations proposées éligibles au dispositif fiscal Denormandie ».

Des opérations « clé en mains » pour les investisseurs

Exemple d’opération en Denormandie actuellement en commercialisation : la réhabilitation d’un bâtiment de plus de 20 logements à Limoges, place du Présidial, dans le cadre de la rénovation de l’Ecole du Présidial – Intendance Turgot. Il sera livré et mis en location au cours du 3ème trimestre 2021.

  • Exemples de prix d’appartements rénovés à neuf sur le site patrimonial de l’intendance Turgot, Place du Présidial : un T1 de 41,50 m² est vendu 161 500 €, un T2 de 55,70 m² est vendu 217 300€, un T3 de 63 m² est vendu 248 850 €, un T4 de 83,80 m² est vendu 326 440 €.
  • Pour un investissement de 300.000 € (travaux compris) réalisé cette année et un engagement de location de 12 ans, l’investisseur réduira son impôt chaque année d’un montant de 6.000 € au cours des 9 premières années et de 3.000 € au cours des 3 dernières années.
  • En 2030, il aura économisé 21 % du coût global de l’opération, soit 63.000 €. Une opération qui lui aura donc coûté 237 000 € au lieu de 300 000 €.
  • Pour optimiser et sécuriser l’investissement, s’il le souhaite, après la livraison, le groupe s’occupera aussi de lui louer et de gérer le bien avec sa filiale spécialisée en gestion locative (GESCAP3).

Des projets en Denormandie dans plusieurs autres villes

Buildinvest envisage de commercialiser prochainement des logements éligibles au dispositif dans les centres-villes de Limoges, Châtellerault, Dieppe, Senlis, Saumur, Besançon. « Notre expertise en matière de réhabilitation est reconnue et notre leadership dans ces opérations tient à notre offre de services à 360 degrés qui fait toute notre différence : nous gérons les projets de A à Z, depuis l’acquisition de l’immeuble jusqu’à sa gestion administrative et locative, en passant par sa réhabilitation architecturale. Nous faisons donc bien plus qu’apporter une solution d’investissement immobilier… Nous nous engageons aussi sur l’avenir, ce qui est rassurant pour les investisseurs», conclut Loïc Guinchard.

Investissements en Denormandie : rappel des conditions et avantages fiscaux

Créé fin 2018, le dispositif Denormandie a pour but d’inciter les investisseurs immobiliers à réaliser des travaux de rénovation dans les immeubles d’habitation dégradés des centres-villes éligibles (+ de 220 communes). Il s’applique aux acquisitions effectuées entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2021.

  • Le montant des travaux (obligatoirement réalisés par une entreprise) doit représenter au moins 25 % du coût total de l’opération. Le prix global de l’opération ne doit pas dépasser 5 500 € / m² et l’avantage fiscal est calculé sur 300 000 € maximum, dans la limite de 2 investissements / an.
  • L’acquéreur doit s’engager à louer nu et à titre de résidence principale le logement pendant 6, 9 ou 12 ans, à un loyer plafonné, et à des locataires dont les ressources sont également plafonnées.
  • Les avantages fiscaux sont calqués sur ceux du dispositif Pinel, soit une réduction d’impôt égale à 12 %, 18 % et 21 % du coût total de l’opération (travaux compris). Exemple : pour l’achat d’un bien de 150 000 € avec 50 000 € de travaux, l’aide s’élève à 42 000 € pour une location de 12 ans, soit 3 500 € de déduction par an.

 

 

 

 

 

© SweetRédaction