« La demande d’investissement immobilier défiscalisant reste très soutenue », Stéphane Debair, Selexium

Stéphane Debair, directeur général et co-fondateur du cabinet de gestion de Patrimoine Selexium, est l’invité d’Alexis Thiebaut dans « Mon Podcast Immo ».

Mon Podcast Immo continue de s’intéresser aux conséquences de la crise du coronavirus sur le secteur de l’immobilier et plus précisément, aujourd’hui, sur les investissements immobiliers. Stéphane Debair, directeur général et co-fondateur de Selexium, l’un des acteurs français référents de la gestion de patrimoine, a répondu aux questions d’Alexis Thiebaut dans « Mon Podcast Immo ». Extraits choisis.

Qu’est-ce que Selexium ?

Nous sommes un cabinet de gestion de patrimoine, créé en 2008. Nous exerçons 4 métiers : courtier en assurance, intermédiaire en opération de banques, conseiller en investissement financier et agent immobilier pour l’immobilier défiscalisant. Nous sommes des assembleurs de compétence. Nous conseillons nos clients sur l’intégralité des solutions les plus adaptés à leur problématique, puis nous mettons en place la solution et nous la gérons dans le temps.

Une adaptation facile à la crise du Covid-19

Nous n’avons pas eu de grande difficulté à nous adapter à cette période inédite. Notre groupe était déjà très digitalisé. Nos conseillers sont habitués du télétravail et de la visio-conférence avec leurs clients. Donc cela s’est fait assez rapidement et naturellement.

Qu’en est-il de l’investissement immobilier ?

Chez nous, nous constatons une demande toujours très soutenue. Les fondamentaux restent les mêmes : taux bas, crainte d’une hausse de la fiscalité très présente dans l’esprit de nos clients (or, comme nous vendons de l’immobilier défiscalisant, c’est un moteur puissant). Par ailleurs, nous sommes en période de déclaration d’impôt. Et puis l’effet levier du crédit est toujours là avec des taux qui restent sur les plus bas depuis longtemps.

Nous n’avons pas constaté de report de projet. Les clients restent très motivés. Pour la plupart, les projets continuent d’être mis en œuvre. Nous sommes dans une dynamique très forte. On ne sent pas d’inquiétude particulière chez nos clients.

Pas de différence après le 11 mai ?

La différence sera surtout dans l’approche. Le télétravail auquel on a eu massivement recourt, nous allons le prolonger car c’est très efficace (moins de perte de temps) et plus écologique (moins de transport).

Mais dans la prise de décision, l’après-confinement ne changera pas la donne, dans la mesure où chez nous, l’investissement immobilier est un moyen pour arriver à un but (se constituer un patrimoine, une protection, préparer la retraite et réduire les impôts). Le support immobilier n’est qu’un moyen pour arriver à ce but. C’est surtout les démarches administratives qui seront facilitées. Mais l’immobilier défiscalisant est une vraie valeur refuge. Nous avons enregistré en avril 2020 (vs. avril 2019) une augmentation des demandes de l’ordre de 30%.

© mysweetimmo