Plan de relance : Le Gouvernement mobilise 7,5 Mds d’euros pour le logement

Rénovation
© adobestock

Le gouvernement mobilise 7,5 milliards d’euros pour soutenir le secteur du logement mis à mal par la crise sanitaire.

La crise sanitaire a mis en difficulté le secteur du logement au sens large : les travaux de rénovation comme ceux de construction ont été ralentis ou arrêtés, et des solutions d’urgence ont dû être trouvées pour mettre à l’abri les plus précaires.

3 priorités : transition écologique, compétitivité des entreprises et cohésion sociale et territoriales

Le plan de relance dévoilé jeudi dernier par le Premier ministre porte une priorité stratégique : se remettre de la crise sanitaire par un modèle économique décarboné et vertueux. Le budget alloué, inédit pour répondre à l’ampleur de la crise, est de 100 Mds d’euros distribué selon les trois priorités fixées par le Gouvernement : transition écologique, compétitivité des entreprises et cohésion sociale et territoriales. 30 milliards d’euros sont investis dans la transition écologique et ses secteurs prioritaires, notamment la rénovation énergétique des bâtiments.

6,7 Mds d’euros pour investir dans la rénovation massive des bâtiments partout sur le territoire

6,7 Mds d’euros sont investis pour la rénovation des logements privés, la rénovation des bâtiments publics et du parc social ainsi que l’efficacité énergétique des bâtiments tertiaires des PME et TPE. Jusqu’à 55 000 créations d’emplois sur 2 ans sont attendues grâce à cet investissement massif.

Pour qu’aucun particulier n’hésite à lancer les travaux en attendant les nouvelles aides, les travaux effectués pour un devis établi à partir du 1er octobre seront éligibles à MaPrimeRenov. Il suffira de faire la demande en janvier prochain.

650 millions d’euros sur deux ans pour relancer la construction en aidant les collectivités à faire émerger des projets vertueux

Le Gouvernement se fixe des objectifs nationaux de lutte contre l’artificialisation des sols et apporte un soutien aux collectivités locales pour la densification et la construction à hauteur de 650 millions d’euros sur deux ans. La dématérialisation des autorisations d’urbanisme permettra de fluidifier et d’accélérer les procédures.

100 millions d’euros pour poursuivre la mise à l’abri des personnes en situation de grande précarité

100 millions d’euros sont mis sur la table pour améliorer les conditions d’accueil des personnes en situation de grande précarité.

 

Ce contenu vous a plu,
faites un don pour soutenir My Sweet Immo
Je soutiens MySweetimmo
Newsletter
Abonnez-vous gratuitement !